Emploi : l'intérim poursuit sa progression en Nouvelle-Aquitaine

 |   |  300  mots
L'emploi intérimaire est en hausse de 8,8 % en janvier 2017 en Nouvelle-Aquitaine par rapport à janvier 2016.
L'emploi intérimaire est en hausse de 8,8 % en janvier 2017 en Nouvelle-Aquitaine par rapport à janvier 2016. (Crédits : reuters.com)
Sur un an, le nombre d'intérimaires en Nouvelle-Aquitaine a progressé de 8,8 % en janvier. La palme de la plus forte hausse revient à la Creuse. De manière générale, la progression de l’emploi intérimaire dans la région suit la tendance nationale.

Après +13,3 % en décembre, la progression de l'intérim ralentit au mois de janvier mais la croissance de l'emploi intérimaire reste solide en ce début d'année au niveau national. D'après le dernier baromètre de Prism'emploi, l'organisation professionnelle qui regroupe 600 entreprises de l'intérim, les effectifs sont en hausse de 8 % en janvier 2017 par rapport à janvier 2016.

Plus d'intérimaires dans tous les secteurs

Tous les secteurs sont orientés à la hausse en France et les écarts de tendances se réduisent. Avec +9,4 %, l'industrie, secteur qui représente 50,8 % des effectifs intérimaires, enregistre la croissance la plus soutenue. Les transports connaissent en revanche une décélération en janvier à +8,8 %. Le travail intérimaire dans le BTP et les services progressent respectivement de 7,6 % et de 6,4 %. Enfin, le commerce enregistre une hausse plus modeste de 3,1 %.

Ce sont à nouveau les métiers les plus qualifiés qui soutiennent la croissance : les cadres et professions intermédiaires (+11,8 %) et les ouvriers qualifiés (+11,3 %).

+8,8 % en Nouvelle-Aquitaine

En Nouvelle-Aquitaine, la tendance est identique. Sur un an, le nombre d'intérimaires a progressé de 8,8 % en janvier. La palme revient à l'industrie (+11,2 %). Viennent ensuite le BTP (+10,7 %), les services (+5,5 %), le commerce (+4,6 %) et les transports (+1,9 %). Toutes les qualifications sont concernées même si la hausse la plus importante est relevée chez les cadres et les professions intermédiaires (+11,4 %).

La plus forte hausse pour la Creuse

Prism'emploi note toutefois des disparités territoriales. Les effectifs intérimaires sont en hausse dans la plupart des départements avec notamment une augmentation de 22,1 % dans la Creuse suivie de près par la Corrèze (+21,5 %). Deux départements marquent en revanche une baisse : les Landes (-4,5 %) et dans une moindre mesure la Dordogne (-0,1 %).

En France, les régions les plus dynamiques sont les Pays de la Loire et l'Occitanie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :