En août l’aéroport de Bordeaux grimpe de 12,2 %

 |   |  404  mots
L'aéroport de Bordeaux mise sur les compagnies à bas coût et a spécialement construit le terminal Billi (en noir et blanc) pour elles.
L'aéroport de Bordeaux mise sur les compagnies à bas coût et a spécialement construit le terminal Billi (en noir et blanc) pour elles. (Crédits : Appa)
Si Paris et Londres restent les deux grosses locomotives du trafic aérien bordelais, août 2017 a été marqué par l’explosion des liaisons avec Stockholm, Athènes, Pise, Alger et Palma.

L'aéroport international de Bordeaux-Mérignac continue à battre des records de trafic et n'a pas failli à cette tendance de longue durée au mois d'août sur un an (par rapport à août 2016). Avec un trafic de 642.000 passagers, il a vu son activité grimper de +12,2 % en août, soit un gain de 70.000 passagers. Cette hausse d'activité est en premier lieu portée par l'évolution du trafic international, en hausse de +17,2 % en août, avec 414.058 passagers. Les îles britanniques maintiennent haut la main leur statut de premier acteur à l'international, avec un total de 84.858 passagers, soit 20 % du trafic hors frontières.

Dans ce cadre international Londres conserve sa position prééminente, avec près de 60.000 passagers. Si le trafic londonien des aéroports de Gatwick (37.040 passagers) et Luton (10.458) est en repli, avec -6,3 % et -6,5 %, il explose à Stansted (10.924), à +77,2 %. En Europe continentale c'est Amsterdam qui est à l'origine du plus gros trafic au mois d'août, avec 37.040 passagers, en baisse de -3,5 %, devant Genève, avec 21.093 passagers, en hausse de +11,3 %, Barcelone, en forte hausse à +34,8 % pour 19.748 passagers, Lisbonne, en progression de +13,9 % pour 16.516 passagers, et Palma, à +42,2 % pour 15.528 passagers.

Istanbul en fort recul

Dans le palmarès des dix plus fortes hausses à l'international c'est Stockholm qui décroche le pompon avec un trafic qui explose à +85,7 %, pour 2.620 passagers, devant Athènes, à +70,8 % (4.503 passagers), Pise, +63,4 % (2.395), Alger (+43,9 %, 5.064), Palma, Madrid (+32,5 %, 7.723), Dubrovnik (+28,2 %, 2.420), Birmingham (+25,7 %, 4.762), Palerme (+24,6 %, 2.453) et Prague (+22,3 %, 2.064). A noter la baisse du trafic avec Istanbul, qui chute de -22,8 %, à 5.172 passagers et le recul marqué d'Edimbourg (-15,8 %, 4.910 passagers).

En France métropolitaine, les cinq plus fortes hausses sont enregistrées avec les aéroports d'Ajaccio, à +42,1 % pour 16.222 passagers, Toulon (+32,2 %, 2.325), Nice (+23 %, 21.786), Marseille (+13,9 %, 24.118) et Bastia (+8,4 %, 6.192). Lyon, second aéroport après Paris, avec 30.890 passagers, est en hausse de +2,5 %. Seul Paris est à la baisse, à -6 % pour 99.857 passagers. Il est encore trop tôt pour mesurer l'impact réel de la concurrence du TGV Bordeaux-Paris, inauguré début juillet, avec la navette aérienne Bordeaux-Paris d'Air France. Mais la compagnie aérienne devrait assez rapidement faire un premier point sur la question.

Le transport aérien à bas coût, arme de guerre anti-TGV de long terme pour l'aéroport de Bordeaux, est en hausse de +17,7 % au mois d'août, avec 367.000 passagers. Ce trafic s'appuie sur un trio de compagnies dominé par Easyjet (193.000 passagers), qui a enregistré une hausse de trafic de +11,7 % en août, suivi par Volotea et Ryanair dont les croissances respectives ont été de +30 % et +29 % en août sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :