Climat, emploi, logement : Pierre Hurmic présente les délégations de ses 25 adjoints

 |   |  1188  mots
Le conseil municipal de Bordeaux, photographié le 3 juillet 2020.
Le conseil municipal de Bordeaux, photographié le 3 juillet 2020. (Crédits : Thibaud Moritz / Agence APPA)
Le maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, a présenté ce vendredi 10 juillet les noms et délégations de ses 25 adjoints. L'emploi et l'économie sociale et solidaire sont confiés au 2e adjoint, Stéphane Pfeiffer, tandis que le logement et l'urbanisme sont dissociés et attribués respectivement à Emmanuelle Ajon (n° 3) et Bernard Blanc (n° 4). Le poste de première adjointe revient à Claudine Bichet, en charge des finances, du défi climatique et de la prospective.

"Nous avons eu le souci d'essayer de respecter un engagement fort de campagne avec des appellations qui désignent l'objectif très précis assigné à chaque adjointe et chaque adjoint", a précisé Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux lors du conseil municipal, réuni à l'hôtel de Bordeaux Métropole ce vendredi 10 juillet, pour respecter les gestes barrières. L'occasion de voter les noms et délégations des 25 adjoints au maire.

Emploi, ESS et formes économiques innovantes

Le poste de 1er adjoint est dédié aux problématiques environnementales et confié à Claudine Bichet, 40 ans et ancienne directrice du contrôle de gestion chez SFR et Cdiscount, qui sera en charge des finances, du défi climatique et de la prospective. "C'est un signe très fort de l'acharnement que nous mettrons dans toutes nos politiques publiques autour de la lutte contre le changement climatique. Qui de mieux pour le faire que l'adjointe aux finances ?", a souligné le maire. Un audit des finances de la ville doit être lancé très prochainement.

L'économie est scindée entre deux adjoints. Stéphane Pfeiffer, 30 ans et chargé de développement au Centre de ressources pour les groupements d'employeyrs (CRGE), est nommé 2e adjoint en charge de l'emploi, de l'économie sociale et solidaire et des formes économiques innovantes tandis que Nadia Saadi, 59 ans et responsable RSE au CIC Sud Ouest, est nommée 13e adjointe en charge de l'accompagnement des mutations économiques. Le fait de confier l'emploi au 2e adjoint "prouve bien la priorité que nous entendons accorder à ce poste politique", a précisé Pierre Hurmic. A noter que Benoit Meyer, directeur des services de Pôle emploi en Gironde et placé en 3e position sur la liste Bordeaux Respire, a démissionné le 3 juillet dernier, laissant sa place à Dominique Buisson.

Lire aussi : Urbanisme, logement, entreprises : zoom sur le programme de Pierre Hurmic à Bordeaux

Vers un "urbanisme apaisé"

Les questions très sensibles du logement et de l'urbanisme sont également dissociées entre deux adjoints. La socialiste Emmanuelle Ajon, 48 ans, conseillère municipale depuis 2014 et également vice-présidente du conseil départemental de Gironde en charge de la promotion de la santé et de la protection de l'enfance, est nommée 3e adjointe au maire de Bordeaux en charge du service public du logement et de l'habitat. "C'est une connotation volontaire autour de cet objectif affirmé de créer un vrai service public du logement à Bordeaux", a insisté le nouveau maire dont le programme prévoit notamment la mobilisation du parc de logements vacants et l'encadrement des loyers et des locations saisonnières touristiques type Airbnb.

Parallèlement, "l'urbanisme résilient" est confié au 4e adjoint, Bernard Blanc, 66 ans et ancien directeur général de 2008 à 2019 de l'organisme HLM Aquitanis, l'office public de l'habitat de Bordeaux Métropole.

"On a tenu à qualifier ce poste d'adjoint traditionnel en urbanisme résilient, c'est à dire un urbanisme capable de répondre aux défis climatiques qui sont devant nous. C'est une notion qui parle beaucoup aux professionnels et c'est un message qui leur est adressé dès le départ de cette mandature pour aller vers un urbanisme post-Covid qui accorde plus de place à la nature et qui intègre notre objectif de zéro nouvelle artificialisation d'espaces naturels", a expliqué Pierre Hurmic.

Un poste et une politique qui seront particulièrement scrutés par les promoteurs immobiliers en particulier et le monde économique en général, comme le souligne Patrick Martin, le président-délégué du Medef dans une interview à La Tribune :

"Le maire EELV de Bordeaux, Pierre Hurmic, a déclaré lutter contre l'artificialisation des sols et pour cela ne plus signer de permis de construire. Dont acte. Mais sait-il que « sa » ville est celle qui recense le plus grand nombre de nouveaux habitants chaque année ? Alors comment proposera-t-il un hébergement à chacun d'eux ? Compte-t-il fermer les portes de la cité à ces entrants ?"

De son côté, le maire sortant, Nicolas Florian, s'est inquiété de l'absence dans les intitulés des délégations des questions de déplacements, de mobilités et de vélo, d'occupation de l'espace public, d'alimentation et les circuits courts, de propreté et des ressources humaines alors que la mairie de Bordeaux compte 3.800 agents municipaux.

 "Il n'y a pas le vélo, c'est vrai, mais vous le savez, le vélo plus on en parle moins on en fait. D'autant que la mobilité est une compétence métropolitaine", a rétorqué Pierre Hurmic; précisant que les mobilités seront gérées par le 6e adjoint, Didier Jeanjean, en charge de la nature en ville et des quartiers apaisés. Des conseillers municipaux seront par ailleurs désignés sur les questions de propreté, d'une part, et de patrimoine, d'autre part.

Voici la liste paritaire des 25 adjoints au maire de Bordeaux :

  • Claudine Bichet, 1ere adjointe en charge des finances, du défi climatique et de la prospective
  • Stéphane Pfeiffer, 2e adjoint en charge de l'emploi, de l'économie sociale et solidaire et des formes économiques innovantes
  • Emmanuelle Ajon, 3e adjointe en charge du service public du logement et de l'habitat
  • Bernard Louis Blanc, 4e adjoint en charge de l'urbanisme résilient
  • Camille Choplin, 5e adjointe en charge de la démocratie permanente, de la vie associative et de la gouvernance par l'intelligence collective
  • Didier Jeanjean, 6e adjoint en charge de la nature en ville et des quartiers apaisés
  • Delphine Jamet, 7e adjointe en charge de l'administration générale, de l'évaluation des politiques publiques et de la stratégie de la donnée
  • Mathieu Hazouard, 8e adjoint en charge des sports et des relations avec les associations et les clubs sportifs
  • Harmonie Lecerf, 9e adjointe en charge de l'accès aux droits et des solidarités
  • Amine Smihi, 10e adjoint en charge de la tranquillité publique, de la sécurité et de la médiation et adjoint de quartier Bordeaux Centre
  • Sylvie Schmitt, 11e adjointe en charge de l'éducation, de l'enfance et de la jeunesse
  • Dimitri Boutleux, 12e adjoint en charge de la création et des expressions culturelles
  • Nadia Saadi, 13e adjointe en charge de l'accompagnement des mutations économiques
  • Bernard Blanc, 14e adjoint de quartier Chartrons, Grand Parc et Jardin Public
  • Céline Papin, 15e adjointe en charge des coopérations territoriales, européennes et internationales
  • Olivier Cazaux, 16e adjoint de quartier Bordeaux Sud
  • Pascale Bousquet-Pitt, 17e adjointe de quartier Caudéran
  • Olivier Escots, 18e adjoint en charge du handicap et de la lutte contre toutes les discriminations
  • Fannie Le Boulanger, 19e adjointe en charge de la petite enfance et adjointe de quartier Nansouty Saint-Genès
  • Vincent Maurin, 20e adjoint de quartier Bordeaux Maritime
  • Sylie Justome, 21e adjointe en charge de la sécurité sanitaire, de la santé et des séniors
  • Dominique Buisson, 22e adjointe de quartier Saint-Augustin, Tauzin, Alphonse Dupeux
  • Sandrine Jacotot, 23e adjointe en charge des commerces, des marchés et des animations de proximité
  • Laurent Guillemin, 24e adjointe en charge de la sobriété dans la gestion des ressources
  • Françoise Frémy, 25e adjointe de quartier La Bastide

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :