Le fonds d'investissement Nexstage et le président de DDW entrent au capital de Fermentalg

Créatrice du colorant alimentaire naturel de couleur bleue baptisé Blue Origins, la société innovante Fermentalg a bouclé 2021 avec une nouvelle augmentation de capital de 8 millions d'euros. Une opération qui a permis d'ouvrir les portes du capital de l'entreprise à deux actionnaires : à titre personnel, à Theodore Nixon, patron du groupe américain DDW, de Louisville (Kentucky), et au fonds d'investissement parisien en capital développement Nextstage AM.

5 mn

Blue Origins, le colorant naturel alimentaire bleu de Fermentalg.
Blue Origins, le colorant naturel alimentaire bleu de Fermentalg. (Crédits : Agence Appa/Thibaud Moritz)

Fermentalg, groupe girondin innovant spécialisé en particulier dans la production de DHA à partir d'algues, annonce l'entrée à son capital du fonds d'investissement en capital développement parisien Nextstage AM, ainsi que l'attribution gratuite de bons de souscriptions d'actions à tous les actionnaires.

Lire aussi 6 mnFermentalg décolle avec son algue riche en DHA et déploie son puits à carbone

L'originalité est que cette opération se situe dans le cadre d'un placement privé souscrit par Theodore Nixon, qui n'est autre que le président du conseil d'administration du groupe DDW, à Louisville (Kentucky/Etats-Unis) deuxième plus grand marchand de couleurs naturelles alimentaires au monde. Un acteur de référence sur le marché mondial qui a été convaincu par l'intérêt du colorant naturel alimentaire bleu, baptisé Blue Origins, développé et breveté par Fermentalg. Une entreprise innovante qui a réalisé un chiffre d'affaires de 2,2 millions d'euros en 2020 avec près de 70 salariés.

Une augmentation de capital à deux places

Ce colorant alimentaire naturel Blue Origins, unique en son genre, est produit par un composant spécifique -la phycocianine- extrait de Galdiera sulphuraria, une microalgue cultivée par Fermentalg. En plus d'être naturel, Blue Origins est d'une stabilité biochimique inégalée dans les milieux acides selon la direction. Ce qui explique sans doute pourquoi Theodore Nixon a confirmé sa volonté d'investir à titre personnel 5 millions d'euros dans l'entreprise libournaise.

Nexstage AM a décidé de son côté de devenir un nouvel actionnaire "significatif" au capital de l'entreprise libournaise et apporte trois millions d'euros. Cette volonté affichée des dirigeants du fonds d'investissement parisien a poussé Fermentalg, souligne la direction, a booster le montant initial de sa levée de fonds pour la porter à huit millions d'euros et permettre aux deux investisseurs de participer. Une opération financière qui est aussi une reconnaissance du positionnement désormais jugé prometteur des innovations de l'entreprise.

Lire aussi 4 mnBiotechnologie : Fermentalg a boosté son chiffre d'affaires et réduit ses pertes en 2020

Le positionnement produits de Fermentalg séduit

"Cela fait plus de 18 mois que nous suivons Fermentalg, que nous analysons en profondeur la valeur de l'entreprise et que nous échangeons régulièrement avec le management. Aujourd'hui, nous avons acquis la conviction que c'est le bon moment pour nous de devenir actionnaire et d'accompagner l'entreprise dans sa croissance. Fermentalg est positionné sur les bons marchés, avec les bons produits, les bons partenaires et une équipe solide pour faire de leurs innovations des succès commerciaux", déclare ainsi Florent Saint-Léger, directeur des investissements cotés chez Nextstage AM.

Son alliance stratégique avec DDW va sensiblement modifier la géographie de Fermentalg puisque le marchand de couleurs alimentaires de Louisville (140 millions de dollars de chiffre d'affaires en 2020 pour 315 salairés) est passé en décembre dernier sous le contrôle du groupe suisse Givaudan, à Genève.

Fermentalg beaucoup plus proche du géant suisse Givaudan

Centré sur la fabrication d'arômes, de parfums et d'ingrédients pour la cosmétique Givaudan, qui est un géant international dans ces spécialités, avec plus de 5,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020 et près de 14.000 salariés, a intégré DDW dans sa division Goût et Bien Etre, et renforcé ses positions à Fermentalg. Puisqu'à l'issue de cette augmentation de capital réservée, bouclée le 21 décembre dernier, Theodore Nixon (toujours président du conseil d'administration de DDW) et NextStage AM détenaient respectivement environ 4,6 % et 2,7 % du capital de Fermentalg.

Lire aussi 4 mnBiotechnologie : Fermentalg signe avec DDW, coloriste alimentaire de Pepsi et Coca

Pour qu'aucun porteur de titres ne soit lésé par cette augmentation de capital réservée à deux investisseurs, l'entreprise a gratuitement attribué le 22 décembre à chacun de ses actionnaires un bond de souscription d'action (baptisé pour l'occasion BSA-Blue) pour chaque action détenue. Sachant que 18 BSA-Blue permettent de souscrire à une action nouvelle de Fermentalg au prix de 2,75 euros. Ce qui semble être une bonne opération puisque le cours de l'action Fermentalg tangente actuellement les 3 euros.

Montée en force de la trésorerie

Les actionnaires de Fermentalg ont jusqu'au 15 décembre 2023 pour transformer en actions nouvelles leurs BSA-Blue. Comme le souligne la direction, cette opération renforce la trésorerie disponible de Fermentalg et vient en complément du désendettement de 3,5 millions d'euros lié à la conversion en actions, donc en capital, par Bpifrance Investissement et Bpifrance Participations, le 9 décembre 2021, des obligations (dette) convertibles en actions (Oca) que ces fonds avaient souscrites en juin 2020.

Rappelons qu'à cette date le PDG Philippe Lavielle annonçait la signature d'un contrat de partenariat pluriannuel entre Fermentalg et DDW. Avec à la clé le lancement d'une opération de financement associant le groupe américain, qui s'est engagé à participer à l'émission d'obligations convertibles en actions (Oca) assorties de bons de souscription d'actions (BSA) lancée par Fermentalg.

Lire aussi 2 mnBiotech : Fermentalg lève 12,6 M€

Le montant minimum de cette opération déclenchée à l'été 2020 a été fixé à sept millions d'euros, dont 3,5 millions d'euros souscrits par DDW et autant par Bpifrance, via ses fonds Ecotechnologie et Bpifrance Participations (1,75 million d'euros chacun). Une opération doublée, toujours à l'été 2020, par le renouvellement d'une ligne de financement en fonds propres de 12 millions d'euros sur deux ans, signée par Fermentalg avec Kepler Cheuvreux.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.