Fermentalg décolle avec son algue riche en DHA et déploie son puits à carbone

Fermentalg a fortement poussé ses ventes depuis janvier dernier grâce au DHA Origins. Soit l'huile la plus dense en DHA que produisent les microalgues cultivées par Fermentalg. Le groupe de Libourne se lance par ailleurs dans l'industrialisation de son colorant alimentaire bleu baptisé Blue Origins et démarre avec Suez les premiers tests grandeur nature de capture du dioxyde de carbone en milieu industriel.

6 mn

Philippe Lavielle
Philippe Lavielle (Crédits : Agence Appa/Thibaud Moritz)

"Nous cultivons les microalgues puis nous les cassons pour en extraire les molécules" éclaire d'un trait Philippe Lavielle, le PDG de Fermentalg, entreprise de biotechnologie basée à Libourne.

Centrée sur l'élevage de microalgues pour s'attaquer au marché du DHA, la société innovante a également commencé à se diversifier dans la production de colorant bleu alimentaire naturel.

Lire aussi 4 mnBiotechnologie : Fermentalg a boosté son chiffre d'affaires et réduit ses pertes en 2020

Première cible de ces extractions : le DHA ("docosahexaenoic acid"), acronyme anglais pour acide docosahexaénoïque, soit ADH en français. Situé à la racine de la chaîne alimentaire marine via les microalgues cet acide à longue chaîne de la famille des oméga-3 est présent dans les poissons gras, comme la sardine ou le maquereau. Il est très prisé pour la composition de compléments alimentaires en raison de ses caractéristiques.

DHA Fermentalg veut frapper fort

Le DHA se trouve également dans certaines huiles végétales, comme l'huile de noix ou de colza, à des taux plus faibles. Car dans cette course au DHA ce sont les microalgues qui mènent le bal, très loin devant les huiles végétales et les poissons. Les microalgues, qui peuvent produire jusqu'à trente fois plus d'huile à l'hectare que n'importe quel oléagineux, affichent des taux inégalés de concentration en DHA-oméga-3.

"Personne ne sait produire d'huile aussi concentrée en DHA que nous. Fermentalg propose désormais une huile algale concentrée, DHA Origins, à raison de 550 milligrammes de DHA pour 1.000 milligrammes (soit 1 gramme -Ndlr)", confirme ainsi en substance Philippe Lavielle.

Du DHA pour quel bénéfice santé


  • Acide gras oméga-3 le plus présent dans le cerveau et la rétine, le DHA, qui est un constituant des membranes cellulaires, se retrouve aussi dans le coeur et les vaisseaux sanguins. Selon l'Union européenne les bienfaits du DHA en termes de bon fonctionnement du cerveau, du système cardiovasculaire et de la vue sont conditionnés à certaines normes. Pour entrer dans ces catégories à valeur ajoutée pour la santé, les aliments et compléments alimentaires contenant cet acide gras doivent par exemple fournir au moins 40 milligrammes de DHA pour 100 grammes de produit et 100 kilocalories. A condition que la personne concernée ingère au moins 250 milligrammes de DHA par jour. A d'autres conditions, cet acide gras joue aussi un rôle clé dans le développement du cerveau et de la vue de des fœtus et des nourrissons.

Le PDG de Fermentalg précise que le marché mondial du DHA est alimenté à hauteur de 120.000 tonnes par de l'huile de poisson contre 4.000 tonnes pour l'huile algale. Tandis que la culture des algues commence à monter en puissance, la pêche constitue une filière économique lourde, avec des millions de tonnes de prises annuelles.

Substituer au synthétique un colorant naturel

"L'huile algale coûte un tiers plus cher que l'huile de poisson. Quand est-ce que les courbes s'inverseront ? C'est encore difficile à dire. Actuellement le coût de l'huile de poisson ne tient qu'au prix de la capture et à celui du traitement des animaux. Aucune variable environnementale n'entre en ligne de compte. Ainsi, l'huile algale est encore un produit premium par rapport à l'huile de poisson", recadre le PDG.

Fermentalg

Vue de l'installation industrielle de Fermentalg dans l'usine de Libourne (Agence Appa/Thibault Moritz).

"Notre technologie est protégée. Les deux plus grands marchés pour le bleu alimentaire sont ceux des boissons et de la confiserie. Le marché mondial du colorant naturel c'est à peu près un milliard de dollars, celui du bleu synthétique 700 à 800 millions de dollars. Toute la difficulté va être de substituer au colorant synthétique un colorant naturel. Ce que nous allons tenter en passant par les grands comptes, comme Mars", résume en substance Marie Jane Falourd, directrice à Fermentalg de l'unité opérationnelle Protéines fonctionnelles.

Cette attaque du marché mondial, Fermentalg va la mener de concert avec DDW, deuxième plus gros marchand de couleurs alimentaires au monde, installé à Louisville (Kentucky) avec lequel le groupe innovant libournais a signé l'an dernier un accord de coopération pluriannuel.

"Si ça marche avec notre bleu algal, nous serons quasiment en situation de monopole, avec de gros bénéfices en perspective", se risque Philippe Lavielle.

Un bioréacteur de capture carbone

Autre grande voie de diversification mise en test : celle défrichée par Carbonworks, la coentreprise créée par Fermentalg avec le groupe Suez, qui développe un système de capture et de bioconversion de dioxyde de carbone à grande échelle. Il s'agit d'un bioréacteur d'une capacité de 10 m3 qui a été installé dans un site de méthanisation à Cestas (Gironde). Objectif : capter et dissoudre le CO2 produit par l'usine de biogaz, transformer le carbone séquestré en biomasse organique (par voie photosynthétique), et valoriser cette biomasse comme traitement naturel antifongique.

Fermentalg le bleu Bule Origins

Le bleu alimentaire Blue Origins (Agence Appa/ Thibault Moritz)

Rajoutons qu'à l'occasion des grands incendies qu'a connu l'Australie, d'énormes bancs d'algues se sont formés dans l'océan au large du pays-continent et y ont absorbé de très grandes quantités le dioxyde de carbone. Sans que l'on sache encore si ce carbone a été ensuite ingéré par les poissons ou s'il a été séquestré d'une manière ou d'une autre et envoyé au fond.

Le DHA Origins a boosté le CA de Fermentalg

En attendant Fermentalg, qui est coté en bourse, a réalisé d'impressionnantes performances commerciales au cours des neuf premiers mois de l'année 2021. Son chiffre d'affaires est ainsi passé à 3,7 millions d'euros pendant cette période, contre 936.000 euros un an plus tôt, soit +299 %. Une évolution foudroyante qui n'est pas le fait d'un événement exceptionnel selon la direction, mais au contraire d'un virage très attendu.

"Sur le plan commercial, Fermentalg confirme le succès grandissant de la gamme d'huile DHA Origins avec des ventes de près de 1,2 million d'euros au 3e trimestre 2021 et de 3,7 millions d'euros sur les neuf premiers mois de l'année. Le volume des ventes sur  neuf mois a ainsi été multiplié par quatre par rapport au niveau de 2020 et de trois et demi par rapport à celui de 2019", déroule la direction.

Dan le cadre de cette dynamique, Fermentalg prévoit une activité à 5 millions d'euros d'ici la fin de l'année, dans le droit fil de l'évolution de son carnet de commandes.

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.