Emploi : forte flambée du chômage en Gironde

 |   |  609  mots
En octobre la Nouvelle-Aquitaine est repassée dans le rouge.
En octobre la Nouvelle-Aquitaine est repassée dans le rouge. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Si le nombre de demandeurs d’emploi est à la hausse dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine en octobre, la Gironde se distingue avec une évolution négative plus marquée dans le temps.

Avec un rebond à +1,8 % en octobre, à 298.590 personnes, contre un recul de -1,9 % en septembre, l'évolution du nombre de chômeurs de catégorie A (sans emploi) sur un mois fait du yoyo en Nouvelle-Aquitaine. Sur trois mois l'évolution régionale, qui était à la baisse en septembre, se retourne également et passe à la hausse, à +0,6 %. Encore plus frappant, la tendance favorable qui s'exprimait sur un an, avec des séquences de baisses répétées, se renverse elle aussi pour accoucher d'une hausse très marquée à +1 %.

La situation est nettement moins mauvaise en France métropolitaine sur un mois où le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A n'augmente que de +0,2 %. L'évolution est moins bonne au niveau national sur trois mois (+1 %) mais plus favorable sur un an (+0,2 %). L'effectif des demandeurs d'emploi des catégories A, B, C (ayant ou non exercé une activité dans le mois) s'établit à 511.780 personnes en Nouvelle-Aquitaine, soit une hausse contenue à +0,1 % sur un mois. Pour une évolution négative sur trois mois à +0,6 % et franchement mauvaise sur un an, à +3,3 %.

Le petit air girondin des Landes

Le nombre de chômeur de catégorie A est à la hausse sur un mois en octobre dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine mais il explose littéralement en Gironde (Aquitaine), à +3,5 %. Une évolution d'autant plus marquante que tous les compteurs de cette locomotive économique de la région sont au rouge côté emploi, avec une hausse de +2,5 % des demandeurs d'emploi de catégorie A sur trois mois et de +4,5 % sur un an ! Même si la tendance n'est pas positive, aucun autre département n'affiche de résultats aussi mauvais quant à l'évolution de l'emploi.

La Haute-Vienne (Limousin) est l'autre département sérieusement touché par l'aggravation du chômage en catégorie A sur un mois, avec une hausse de +2,9 % du nombre de demandeurs d'emploi. Sur trois mois cette hausse n'est plus que de +0,3 %, tandis que sur un an le nombre de chômeurs de catégorie A est en recul de -1,7 %. Le troisième département le plus touché par la hausse du nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A sur un mois est également aquitain puisqu'il s'agit de la Dordogne, à +2 %. Sur trois mois la hausse périgordine n'est plus que de +0,9 %, et sur un an l'effectif de catégorie A recule de -0,3 %.

Les moins de 25 ans frappés de plein fouet

Un quatrième département, encore aquitain, frôle le niveau de hausse régional sur un mois pour la catégorie A, il s'agit des Landes, à +1,7 %. Avec un profil long terme qui évoque furieusement la Gironde puisque dans ce territoire le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A augmente de +1,5 % sur trois mois et de +2,4 % sur un an... Viennent ensuite la Corrèze et les Deux-Sèvres, à +0,9 % sur un mois en catégorie A, devant la Charente-Maritime et les Pyrénées-Atlantiques, à + 0,7 %, la Creuse (+0,6 %), la Charente et la Vienne (+0,4 %), et enfin le Lot-et-Garonne (+0,2 %)...

Le nombre de femmes inscrites en catégorie A sur un mois (+1,9 %) augmente davantage que celui des hommes (+1,6 %) en Nouvelle-Aquitaine. Mais ce qui reste le plus frappant c'est bien la très forte montée du nombre de moins de 25 ans en catégorie A sur un mois, à +3 % (dont +3,2 % pour les hommes et +2,8 % pour les femmes), loin devant la tranche d'âge des 25-49 ans, à +1,7 %. Tranche d'âge où le nombre de femmes en catégorie A augmente plus vite que celui des hommes, à +2 % contre +1,4 %. Chez les 50 ans ou plus l'effectif inscrit en catégorie A est à la hausse, à +1,4 %, avec une augmentation un peu plus marquée chez les femmes (+1,5 %) que chez les hommes (+1,4 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :