Une très mauvaise année 2014 pour les TPE

 |  | 284 mots
Les TPE du bâtiment ont été les plus durement touchées.
Les TPE du bâtiment ont été les plus durement touchées.
Le bilan 2014 sur l’activité des TPE (très petites entreprises) rendu public par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) montre une forte aggravation de la situation.

Cette étude "activité et tendances" découle du suivi du chiffre d'affaires d'un échantillon représentatif de 17.000 TPE en France, appartenant à 8 grands secteurs d'activité et représentant 26 professions. Le chiffre d'affaires des TPE a ainsi reculé en moyenne de 3,2 % en 2014 alors qu'il était resté quasiment stable en 2013, à - 0,1 % en France et - 0,4 % en Aquitaine. La FCGA souligne la gravité de la situation, puisque aucun secteur "n'affiche un taux d'accroissement positif de son activité et la quasi-totalité des professions analysées présente des niveaux de chiffre d'affaires en baisse significative". Néanmoins quatre secteurs d'activité, tout en restant négatifs, enregistrent des performances moins mauvaises qu'en 2013. Il s'agit de l'équipement de la personne, à - 3,8 % l'an dernier (contre - 4,3 % en 2013), la vente et réparation auto-moto, à - 1,5 % (- 3,2 %), les CHR (cafés hôtellerie restauration), à 1,3 % (- 1,4 %) et beauté-esthétique, à - 0,1 % (- 0,4 %).


L'alimentation encore en positif


La situation s'aggrave par contre pour quatre autres secteurs. En premier lieu l'artisanat du bâtiment, qui chute lourdement avec un recul de - 7,5 %, contre + 1,6 % en 2013 ! A ce propos, la FCGA observe que l'artisanat du bâtiment, après avoir bénéficié d'un court répit en 2013, connaît en 2014 la plus forte baisse de chiffre d'affaires "jamais enregistrée au cours de ces dix dernières années". Le chiffre d'affaires de l'équipement de la personne est également à la baisse, à - 4,5 %, contre - 3,7 % en 2013, les métiers de la santé, à - 1,3 % (- 0,8 %), le commerce de détail alimentaire, à + 0,2 % (+ 1,4 %). Les professionnels de l'alimentation sont les seuls, relève la FCGA, tous secteurs confondus, à afficher un taux d'activité positif et certaines professions arrivent à maintenir un CA sensiblement comparable à 2013, comme les pâtissiers (+ 1,7 % contre + 1,8 %) et les charcutiers (+ 2 % contre + 2,2 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2015 à 15:09 :
Seuls les fonctionnaires vont bien en cette basse France. Les socialistes les protègent et les travailleurs payent la note. Il est là l'immense scandale français.
a écrit le 10/06/2015 à 12:16 :
Les client des TPE sont les Français, avec la baisse du pouvoir d'achats, les TPE et les Artisans encaissent le plus dur, et eux ne peuvent pas faire des montages fiscaux au Luxembourg afin de ne pas être écraser par le RSI et les taxes.
a écrit le 10/06/2015 à 10:59 :
Après la dette les tpe ; faut se rendre à l évidence , on veut notre mort !
a écrit le 10/06/2015 à 10:52 :
"L'alimentation encore en positif " ... dimanche dernier j'invite ma compagne et notre petit garçon à prendre un verre dans une crêperie en pleine campagne ... vu le prix des crêpes ... on rien pris .... simplement 2 coca et un diabolo menthe ... je donne 10 euro pour payer la note .... et je reçois en retour 0.30 cts d'euro .... !!!! Bref 1ere et dernière fois que j'y mets les pieds ! Dire si les prix sont justifiés par les taxes et les impôts ... je ne sais pas .... mais ça fait 6.55957 X 9.70 euro = 63,62 Francs !!!!!!!!!!!!
Réponse de le 10/06/2015 à 11:42 :
Ca s'appelle l'inflation. Votre coca en 1960 n'est pas le meme qu'en 1990.
Et puis ....on en parle moins ....mais le baril de petrole etait a 20 dollars en 1998 (avant l'euro) il est passé a 100 dollars en 2003.
Augmentation du baril de petrole c'est augmentation du prix de l'energie et donc de l'exploitation du sucre pour votre coca. Souvent les gens vous dises que c'est a cause de l'euro. C'est faux, c'est surtout le prix du baril qui a flambé !!
a écrit le 10/06/2015 à 10:38 :
... et idem pour 2015 !
a écrit le 10/06/2015 à 8:41 :
Nous savons tous que l'idéologie au pouvoir, les syndicats , les banques, la bureaucratie n'aiment pas les entrepreneurs individuels....
a écrit le 10/06/2015 à 8:29 :
En Espagne les TPE n’acceptent plus que des paiements en liquide, tva=0
a écrit le 09/06/2015 à 22:19 :
Y'aurait une crise pire que 1929 depuis 2008 qu' "on" nous aurait caché que ce serait presque pas étonnant..
a écrit le 09/06/2015 à 18:49 :
fichtre, quelle surprise!!!!!!!!!!!!! peut etre quon va bientot etre surpris en haut lieu par le fait que les boites que la france met dehors.... partent !!!
a écrit le 09/06/2015 à 18:48 :
Merci à ce gouvernement qui n'a encore rien compris !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :