Maintenance aéro : à Dax Helidax signe un contrat à +20 % de chiffre d'affaires

 |   |  404  mots
Aperçu des 36 appareils composant la flotte d'Helidax.
Aperçu des 36 appareils composant la flotte d'Helidax. (Crédits : Reuters)
Basée à Dax, la PME landaise, qui vient tout juste de fêter son dixième anniversaire, va pendant 10 ans assurer la maintenance des 18 hélicoptères Fennec de l’Aviation légère de l’armée de terre (Alat), dans le Midi de la France. Ce contrat fait plus que consolider l’activité d’Helidax : il démontre sa montée en puissance.

Spécialiste du maintien en conditions opérationnelles des appareils servant à la formation des futurs pilotes d'hélicoptères, la société dacquoise Helidax vient de se voir confier par la Direction de la maintenance aéronautique (DMAé), le contrat de maintenance des 18 hélicoptères Fennec type AS555N (bimoteur armé) de l'Alat (Aviation légère de l'armée de terre) basée au Cannet des Maures (Var). Le siège national de la DMAé se trouve à la BA106 de Mérignac (Bordeaux Métropole). La DMAé remplace depuis l'an dernier la Simmad (structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense), qui se trouvait également à la BA106.

Pour la direction de l'entreprise, qui a fêté ses 10 ans le 13 décembre dernier et dont Jean-Jacques Chesneau, directeur général adjoint, est le patron opérationnel, ce contrat remporté sur un appel d'offre auquel participaient de nombreux concurrents chevronnés du secteur aéronautique est un succès historique. Un événement qui démontre que la PME landaise a désormais atteint un seuil de maturité qui lui a permis de relever un ambitieux défi technique et commercial.

Lire aussi : HeliDax proposera un simulateur de vol en hélicoptère au Salon du Bourget 2019

Helidax va créer au total 26 emplois

Ce contrat conclu pour une durée de 10 ans va permettre à Helidax de créer 26 emplois, dont 8 à Dax, 3 dans un régiment Alat du nord-est de la France et 15 à l'Ecole de l'aviation légère de l'armée de terre (Ealat) au Cannet des Maures, qui accueille aussi l'Ecole franco-allemande de formation des équipages Tigre (Efa Tigre). L'effectif d'Helidax va ainsi passer de 72 à 98 personnes et son chiffre d'affaires, qui s'élève à 25,2 M€, devrait progresser de +20 %, soit 5 M€ additionnel grâce à ce contrat.

La société Helidax est codétenue par deux actionnaires associés à 50 % du capital chacun : Défense Conseil International (DCI), à Paris, spécialiste du transfert de technologies militaires françaises vers des pays amis, et Babcock, à Londres, société d'ingénierie impliquée dans de grands projets relevant aussi bien de la construction navale que nucléaire ou encore de l'aviation. Helidax met au service de la formation des pilotes des armées française et belge 36 hélicoptères Colibri EC 120 d'Airbus, spécialement réaménagés pour les besoins de son activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :