Kedge Business School devient également incubateur d'entreprises

 |  | 446 mots
Lecture 2 min.
Jérôme Leleu (French Tech Bordeaux), Stanislas de Bentzmann (Kedge BS), Patrick Seguin (CCI Bordeaux Gironde) et Alain Rousset (Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine), lors de l'inauguration
Jérôme Leleu (French Tech Bordeaux), Stanislas de Bentzmann (Kedge BS), Patrick Seguin (CCI Bordeaux Gironde) et Alain Rousset (Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine), lors de l'inauguration (Crédits : Mila Ta ninga)
Après le site de Marseille, Kedge Business School vient d'inaugurer son incubateur Business Nursery sur son site de Talence. Il s'intègre dans les 1800 m2 d'espaces Kedge Entrepreneurship, dédiés à la création d'entreprise et à l'innovation. Une vingtaine de startups vont pouvoir bénéficier des services de Kedge sur le campus de Bordeaux.

Quatre ans après l'ouverture de ce campus, Kedge Business School peut enfin utiliser les 5e et 6e étages de son bâtiment, dédiés à l'entrepreneuriat. L'inauguration a eu lieu il y a quelques jours en présence d'Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine et de Patrick Seguin, le président de la CCI de Bordeaux Gironde. Cet incubateur est une opportunité primordiale pour les étudiants de l'école de management selon Stanislas de Bentzmann, le président du conseil d'administration de Kedge : "L'école veut apporter à nos étudiants une capacité à développer le leadership du XXIe siècle. Il est basé sur la technologie, mais a aussi une dimension d'humanité, où l'intérêt général est mis au-dessus des intérêts particuliers." Avec l'ambition de faire de Kedge une des meilleures grandes écoles formant à l'entrepreneuriat.

Un écosystème global

Au total, 70 projets seront sélectionnés et soutenus dans les incubateurs de Kedge sur les campus de Bordeaux (30), Marseille (30) et Toulon (10). D'ici trois ans, Kedge Business School espère atteindre une centaine de projets incubés. Le programme sera dispensé pendant 4 mois renouvelables une fois, avec deux appels à projet par an. Les bénéficiaires pourront ainsi mixer le coaching individuel et des ateliers collectifs autour de la stratégie, les statuts juridiques tout comme la comptabilité, la finance, ou encore la levée de fonds et le recrutement, l'entraînement au pitch... Des entreprises partenaires seront également mandatées pour animer des ateliers. Tout un arsenal de services pour préparer au mieux les étudiants à devenir les entrepreneurs de demain, selon Xavier Hollandts, professeur en stratégie et entrepreneuriat à Kedge :

"64 % de nos élèves (sur plus de 400 étudiants consultés pour une étude pour Bordeaux Métropole) déclarent avoir l'intention de créer dans les prochains mois et les prochaines années, et 42 % souhaitent le faire sur le territoire. Ça n'a donc pas échappé à nos étudiants que le territoire offre de nombreuses opportunités de création et d'accompagnement."

Un espace et des services ouverts à tous

Les étudiants et les diplômés seront prioritaires quant à l'utilisation des installations, mais l'incubateur est également ouvert aux étudiants de l'écosystème de Kedge. Les associations, les partenaires, les entreprises et tous les porteurs de projets pourront également en bénéficier. Cet incubateur, qui a signé un partenariat avec French Tech Bordeaux, est un des maillons du programme Kedge Entrepreneurship. Il est articulé autour de trois piliers : la recherche avec le centre d'excellence Supply Chain Innovation and Transport développé par les enseignants-chercheurs de Kedge, l'entreprise avec l'accélérateur accompagnant 10 startups, et l'entrepreneuriat avec l'incubateur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :