Egalité professionnelle : Suez obtient le label Afnor

La région Bordeaux Guyenne de Suez Eau France et la SGAC (Société de gestion de l'assainissement de la métropole), filiale de Suez, ont obtenu le label égalité professionnelle délivré par l’Afnor. Cette certification, une première pour Suez dans le cadre de son activité eau, valide les actions menées par l’entreprise régionale depuis 2010 en termes de sensibilisation du personnel, rattrapage salarial, formation, amélioration du pourcentage de femmes dans l’effectif global.
Laurence Gelie (SGAC), Laurent-Guillaume Guerra (Suez Eau France), Grégoire Maës (Suez Bordeaux Guyenne) et Thierry Geoffroy (Afnor Certification)
Laurence Gelie (SGAC), Laurent-Guillaume Guerra (Suez Eau France), Grégoire Maës (Suez Bordeaux Guyenne) et Thierry Geoffroy (Afnor Certification) (Crédits : Appa)

Ce sont plusieurs années d'engagement en matière d'égalité professionnelle et de mixité au sein de l'entreprise régionale Bordeaux Guyenne de Suez Eau France que le label Afnor est venu valider aujourd'hui. Pour saluer ce qui est une première nationale pour Suez dans le cadre de son activité eau, Laurent-Guillaume Guerra, directeur des ressources humaines de Suez Eau France, a rejoint à Bordeaux Grégoire Maës, directeur régional, au cours d'une cérémonie officielle de remise du Label Egalité professionnelle par Thierry Geoffroy, chargé de mission auprès du directeur général Afnor Certification.

"Ce label est la reconnaissance d'une exemplarité, ce qui veut dire aller au-delà de la loi, faire mieux que les obligations législatives en matière de rémunération, conditions de travail, formation continue...", a rappelé Thierry Geoffroy en remettant cette certification à la fois à l'entreprise régionale Bordeaux Guyenne de Suez Eau France et à la SGAC (Société de gestion de l'assainissement de la métropole), filiale de Suez, tout en saluant "un engagement réel, des résultats efficaces mesurés, amenés à se poursuivre dans le temps".

L'Afnor a ainsi particulièrement apprécié dans ce dossier le volontarisme très fort de Suez avec des budgets dédiés, un dialogue constructif avec les syndicats, des actions adaptées, une lutte contre les stéréotypes, des actions sur la mixité des métiers avec des objectifs chiffrés, enfin des partenariats actifs par exemple avec le rectorat ou la Fondation Face. Des partenariats qui également été approfondis avec Dominique Collin, ex-déléguée régionale aux Droits des Femmes, ou avec le cabinet Hommes et Mutations.
Créé en 2004 par le ministère délégué à la Parité et à l'Egalité professionnelle avec le ministère du Travail, ce label Egalité professionnelle, délivré pour trois ans par Afnor Certification, s'articule autour de trois champs d'action : l'égalité professionnelle dans les relations sociales, l'information et la culture de l'organisme à travers un plan d'action tangible ; l'égalité dans la gestion des ressources humaines et le management ; l'égalité par la prise en compte de la parentalité dans le cadre professionnel.

Rattrapage salarial, formation, mixité


Depuis 2010, la région Bordeaux Guyenne de Suez Eau France a ainsi programmé une série d'actions pour créer une culture de la mixité, soit un "socle commun et partagé par l'ensemble des collaborateurs". Elle a, à titre d'exemple, initié une exposition de photographies intitulée "Une femme, un homme, un métier" pour aborder la notion de préjugés associés à l'image masculine ou féminine véhiculée par certains métiers, mis en place plusieurs actions partenariales avec le Centre d'information sur le droit des femmes et de la famille, contribué à la promotion de la mixité des métiers via un partenariat avec le Rectorat, valorisé les formations scientifiques auprès des jeunes femmes ou encore assuré le suivi des carrières féminines et favorisé la réduction des écarts salariaux.
Des campagnes de rattrapage salarial ont été menées en 2009, 2011 et 2012, elles ont porté sur les salaires les plus faibles, sur 100 % des métiers, hommes et femmes confondus. Toujours dans le même objectif, le budget formation de 1,5 % supérieur à la moyenne nationale, a été mis à contribution. Enfin le pourcentage de femmes présentes dans l'effectif régional, de 26 % en 2011, est passé en 2015 à 28 %, au-delà des 22 % atteint par les entreprises de la branche. Laurent-Guillaume Guerra, directeur des ressources humaines Suez Eau France, rappelait que fin 2014 la part des femmes était de 27 % dans l'effectif national et de 31 % parmi les cadres, l'objectif étant de porter ces taux à 30 % des effectifs et 35 % des cadres en 2018.
La région Bordeaux Guyenne de Suez Eau France, qui emploie près de 1.000 collaborateurs en Gironde, Dordogne, Charente et Charente-Maritime, ne compte d'ailleurs pas s'arrêter en chemin puisque son directeur Grégoire Maës a rappelé son intention de "passer de l'engagement à la culture de l'égalité professionnelle avec trois axes à venir : faire progresser la part des femmes dans l'entreprise et l'encadrement, promouvoir le congé paternité, promouvoir le télétravail".

Cette cérémonie officielle a par ailleurs été l'occasion d'une table ronde autour de la question "Egalité professionnelle : comment les entreprises se saisissent-elles du sujet localement ?" à laquelle participaient Béatrice Sabouret, directrice régionale de la communication Groupe La Poste, Bruno Aujard, délégué de la Fondation Orange Sud-Ouest, Lydia Rio, déléguée auprès des Institutions et de la Profession AFT, Thierry Geoffroy, chargé de mission auprès du directeur général Afnor Certification, Alexandre Baud, directeur régional des ressources humaines, Suez.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.