Medef Gironde : être ambitieux et grandir au pays

 |   |  521  mots
Jean-François Clédel, président du Medef Gironde
Jean-François Clédel, président du Medef Gironde (Crédits : Christophe Viaud)
La 18e édition de l’Université des entreprises, organisée le jeudi 19 novembre de 9 heures à 19 heures par le Medef Gironde, aura lieu à Kedge Business School, à Talence (Gironde).

Cette nouvelle édition a été enrichie en particulier avec l'organisation d'un mini-village de startups et d'un jeux-concours. L'université va s'appuyer sur un intervenant de référence, fil rouge de la journée : Idriss Aberkane. Agé de 28 ans, titulaire de trois doctorats, chercheur à Polytechnique, enseignant à Centrale, Idriss Aberkane, dirigeant d'une société d'édition de logiciels, est l'antithèse de la caricature du jeune de banlieue.

"C'est un jeune et brillant entrepreneur", commente Jean-François Clédel, président du Medef Gironde (1.150 entreprises adhérentes, 30 fédérations et syndicats professionnels). Le thème choisi pour cette université est encourageant : "Entreprendre en grand, toutes les raisons d'y croire". Mais contrairement à ce que l'on pourrait comprendre au premier abord, il ne s'agit pas d'une exhortation pour convaincre les dirigeants d'embaucher au moment où des frémissements font penser à un redémarrage de la croissance.

1.200 personnes attendues

"Nous avons besoin de plus d'entreprises de taille intermédiaire (ETI). Trop d'entreprises partent à l'étranger une fois qu'elles ont grandi ou sont rachetées quand elles sont encore petites. Il faut être ambitieux et faire de la croissance", cadre Jean-François Clédel.

Au cours de la journée, cette manifestation devrait accueillir 1.200 personnes. Les deux principaux candidats aux élections régionales de décembre, Virginie Calmels (LR) et Alain Rousset (PS), sont invités. Virginie Calmels interviendra en début de matinée et Alain Rousset en début d'après-midi. La matinée est structurée autour d'une première conférence plénière : "Entreprendre en grand, sortir du paradoxe" (9 h - 10 h). Suivront deux "speechs" : une formule qui s'appuie sur l'intervention d'un expert et qui est alternative aux ateliers "où tout le monde se perd", commente le président. Le premier de ces speechs est intitulé "Entreprendre en grand : je veux, moi non plus" (11 h - 12 h) et le second "Plus jamais seul(e), ou comment co-grandir ?".

10 startups girondines

Deux autres speech sont prévu dans l'après-midi : "Du XS au XXL, comment assurer ma croissance ?" (14 h 30 -15 h 30), "Des idées sans frontières" (15 h 30 - 16 h 30). La conférence plénière de clôture (17 h 30 - 19 h), "Entreprendre en grand, toutes les raisons d'y croire", réunira Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué et trésorier du Medef, en charge du pôle économie, fiscalité, innovation et numérique, Idriss Aberkane, Marc Prikazsky, PDG de Ceva Santé animale, et le consultant Axel Rückert, auteur d'un livre dont le titre, "L'Allemand qui parie sur la France", mettra du baume au cœur de tous les dépressifs chroniques.

En partenariat avec le Crédit agricole d'Aquitaine, cette 18e édition de l'Université des entreprises va également présenter 10 startups girondines : Alogia, Argolight, Entomo Farm, GPR Pictures, Hipok, Loisirsencheres.com, Noxidoxi, Parking Facile, Solution Recyclage 33 et Weenove. D'autres nouveautés sont au programme, parmi lesquelles un jeux concours proposé par le cabinet girondin Sankara Conseil, qui va toute la journée proposer aux dirigeants "Testez-vous sur la satisfaction de vos clients". Un dîner de gala est organisée en soirée au stade Matmut Atlantique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :