Le confiturier Lucien Georgelin obtient un répit jusqu'à janvier 2024

Le tribunal de commerce d'Agen (Lot-et-Garonne) a autorisé la poursuite d'activité des deux sociétés du groupe Lucien Georgelin, placées en redressement judiciaire début juillet, et fixé un nouveau rendez-vous au confiturier français fin janvier.
(Crédits : Lucien Georgelin)

« Le tribunal de commerce réexaminera le dossier le 23 janvier de manière positive afin de favoriser le redressement des deux entreprises », a déclaré après l'audience l'avocat de la confiserie Lucien Georgelin et de Lucien Georgelin céréales, Me Christophe Dejean, sans dévoiler le plan d'apuration de l'entreprise qui est l'un des plus gros producteurs français de confitures créé en 1991.

« L'entreprise mère enregistre une super progression avec des résultats conformes », a déclaré Lucien Georgelin, après une embellie récente du chiffre d'affaires et de l'excédent brut d'exploitation, selon un rapport d'expertise. « L'entreprise fait tout ce qu'elle peut pour s'en sortir. Les salariés veulent la conserver en PME avec notre culture d'entreprise et notre façon de faire », a-t-il ajouté, fort du soutien exprimé le 18 novembre par plusieurs centaines de personnes sur le parvis de la mairie de Virazeil, où est situé le siège de l'entreprise.

Le chiffre d'affaires du groupe a atteint 73,3 millions d'euros en 2022 selon l'entreprise, contre 70,8 millions en 2021. Le confiturier emploie plus de 230 salariés, auxquels s'ajoutent des intérimaires en période de hausse d'activité.

Placé en redressement judiciaire en juillet 2023 après s'être déclaré en cessation de paiement, le groupe Lucien Georgelin souffrait de difficultés financières depuis plusieurs mois, pris en étau entre l'absence de trésorerie et une dette qui se chiffrerait à 57 millions d'euros au total entre les deux entités, selon La Dépêche du Midi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.