Les professionnels des fruits et légumes se regroupent au MIN de Bordeaux Brienne

 |   |  414  mots
Le MIN de Bordeaux Brienne au sein du nouveau quartier Euratlantique.
Le MIN de Bordeaux Brienne au sein du nouveau quartier Euratlantique. (Crédits : PC / La Tribune)
Huit structures de la filière des fruits et légumes annoncent leur rapprochement sur un site unique au sein du marché d'intérêt national de Bordeaux Brienne. Objectif : dégager des synergies logistiques, accroître les complémentarités et parler d'une seule voix auprès des producteurs régionaux et nationaux.

Carottes, asperges, melons et autres fruits et légumes : huit organisations professionnelles régionales, nationales et européennes s'installeront dans les prochains jours dans un même espace au sein du MIN de Bordeaux Brienne. Carottes de France, AIM, Asperges de France, Aire Fruits et Légumes, Invenio, Irfel, Propulso et Areflh (*), au total une quinzaine de collaborateurs de ces structures seront regroupés sur environ 130 m2 au coeur de cette plateforme logistique qui voit passer 150.000 tonnes de produits frais chaque année. Carottes de France et Asperges de France sont déjà sur place depuis un an tandis que l'interprofessionnelle du Melon les a rejoints il y a six mois. Les nouveaux arrivants côtoieront également les équipes du Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (CITFL) déjà installées au MIN.

Mutualiser au plus près des producteurs

"L'objectif est de mutualiser nos moyens humains et logistiques tout en étant au plus près des producteurs de fruits et légumes régionaux mais aussi d'approfondir nos collaborations sur des sujets qui touchent toute la filière au niveau français et européen", résume Julie Ziessel, d'Aire fruits et légumes. Ce groupement d'intérêt économique permet la mise en commun de fonctions supports et administratives entre producteurs.

Parmi les autres acteurs qui rejoignent ce pôle nouveau pôle fruits et légumes figurent aussi des stations d'expérimentation (Irfel et Invenio) dont l'objet est de fournir des références techniques aux producteurs pour les accompagner face au changement climatique et à la réduction des pesticides. D'autres encore sont des organisations professionnelles visant à défendre la filière des fruits et légumes au niveau régional (Propulso) et européen (Areflh).

De son côté, le MIN de Bordeaux Brienne qui s'étend sur 14 hectares à Bordeaux Euratlantique entend muter en "pôle alimentaire d'excellence", selon la mairie qui prévoit d'y construire 50.000 m2 supplémentaires dans les prochains mois notamment pour y loger des couveuses d'entreprises autour de la logistique, de la transformation, du commerce ou encore de la restauration.

(*) Il s'agit de Carottes de France, d'AIM (Association interprofessionnelle Melon), d'Asperges de France, du groupement d'intérêt économique Aire fruits et légumes (administration, ingénierie, ressources, expertise), de la station d'expérimentation Invenio, et des associations Irfel (Innovation et recherche fruits et légumes France), Propulso et Areflh (Assemblée des régions européennes fruitières, légumières et horticoles).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2019 à 11:31 :
Dommage qu’il ne soit pas fait référence aux opérateurs Fruits et Légumes historiques du MIN et qui sont à l’initiative de cette démarche.
Cordialement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :