Nouvelle-Aquitaine : l'Insee confirme des signes de reprise

 |   |  770  mots
Le secteur du tourisme enregistre de bons résultats au premier semestre 2016.
Le secteur du tourisme enregistre de bons résultats au premier semestre 2016. (Crédits : Appa)
L’Insee Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC) confirme dans sa note de conjoncture trimestrielle des "signes de reprise tangibles" au 1er trimestre 2016, en région comme au niveau national.

Au 1er trimestre 2016, la reprise se confirme en Nouvelle Aquitaine comme au niveau national, selon la dernière note de conjoncture publiée par l'Insee Aquitaine Limousin Poitou-Charentes.  
Le nombre de logements autorisés à la construction reste bien orienté (+ 1 %). Dans la région, ce chiffre au cours des 12 derniers mois s'établit à 39.400 fin mars 2016. Le nombre de logements commencés repart à la hausse (+ 2,4 %), avec 34.700 mises en chantier sur les 12 derniers mois.
L'hôtellerie, avec 2,5 millions de nuitées enregistrées, réalise son meilleur premier trimestre depuis au moins six ans, dopée par la clientèle étrangère. Le nombre de nuitées dans les hôtels augmente de 5,7 % en un an : un tiers de cette hausse est imputable à la clientèle étrangère.

Création d'entreprises en hausse

Le nombre de créations d'entreprises continue de croître (+ 3,7%), après une fin d'année 2015 déjà bien orientée, avec 11.620 entreprises créées entre janvier et mars 2016. Cette hausse résulte notamment de la création d'entreprises classiques (+5,6 %), plus soutenue que les immatriculations de micro-entrepreneurs (+1 %). Pour autant, sur un an, le nombre de créations totales s'oriente à la baisse dans la région (+0,6 %), le dynamisme des immatriculations d'entreprises hors micro-entrepreneurs (+20,4 %) ne suffisant pas à compenser la chute des immatriculations des micro-entrepreneurs (-22 %). En France métropolitaine, après quatre trimestres défavorables, les créations d'entreprises repartent à la hausse (+4,7 %), la baisse des créations des micro-entrepreneurs s'avérant de moindre ampleur que dans la région ALPC (-3,6 %).

Les défaillances en baisse

A fin mars 2016, la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes enregistrait 5.300 défaillances d'entreprises jugées au cours des 12 derniers mois, soit une évolution de -5,5 % par rapport au cumul atteint fin décembre 2015, et de -9,6 % par rapport à fin mars 2015.
En France, le recul des défaillances enregistre une évolution plus modérée sur le trimestre (+3 %) comme sur un an (-4 %).

Les défaillances régionales se replient notamment dans l'industrie (- 10,2 %) et le soutien aux entreprises (- 9,1 %). Les défaillances dans la construction et le commerce reculent dans une moindre mesure (- 6,6 % et - 4 %) et représentent encore près d'une défaillance sur deux en ALPC. Elles diminuent aussi sensiblement dans l'hébergement-restauration (- 4,5 %). Seules les défaillances dans l'information-communication et dans les activités immobilières continuent d'augmenter, mais moins fortement que fin 2015.

Du mieux sur le front de l'emploi

Au 1er trimestre 2016, l'emploi salarié marchand non agricole continue de progresser en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ALPC), de 0,2 % après + 0,3 % au 4e trimestre 2015, soit un gain de près de 2.200 emplois sur un trimestre.Sur un an, l'emploi régional croît de 1,1 %, proche du niveau national (+ 1,0 %).
Au 1er trimestre 2016 en ALPC, l'emploi diminue de 0,2 % dans l'industrie après une stabilisation fin 2015. La baisse de l'emploi s'accentue dans la construction au 1er trimestre 2016 (- 0,4 %), après s'être atténuée au trimestre précédent (- 0,2 %). La région perd ainsi plus de 400 emplois dans ce secteur. Néanmoins sur un an, suivant la tendance nationale, le déclin se réduit dans la région : - 1,7 % après - 2,5 % au 4e trimestre 2015.
Au 1er trimestre 2016, l'emploi dans le commerce reste bien orienté en ALPC : + 0,1 % comme au trimestre précédent (+ 260 postes), taux inférieur toutefois au niveau national (+ 0,3 %). Sur un an, la hausse se poursuit, elle est de 0,6 % dans la région et de 1 % en
France métropolitaine.
Evolution positive également dans les services marchands hors intérim au 1er trimestre dans la région (+ 0,7 % après + 0,4 %). Ce secteur gagne près de 3.900 emplois, dont 4 sur 10 relèvent de l'hébergement-restauration. Ce dernier connaît un essor vif de 1,9 %, en lien avec la hausse de fréquentation hôtelière observée ce trimestre. Les autres secteurs progressent également, notamment celui des activités financières et d'assurance (+ 1,1 %). Sur un an, l'emploi dans les services marchands hors intérim se renforce à + 2,3 % soit 11.850 emplois de plus.

Le taux de chômage se stabilise

Au 1er trimestre 2016, le taux de chômage se stabilise en ALPC et s'élève à 9,6 % de la population active. En France métropolitaine, il se maintient à 9,9 % comme au trimestre précédent (figure 4). Sur un an, le taux de chômage régional se replie de 0,2 point.  
Au 1er trimestre 2016, la demande d'emploi stagne en ALPC après une hausse de 0,7 % au 4e trimestre 2015. Fin mars 2016, plus de 495.000 demandeurs d'emploi de catégorie A, B et C (données corrigées des variations saisonnières) sont inscrits à Pôle emploi. Au niveau national, la demande d'emploi se rétracte (- 0,4 %) pour la première fois depuis le 1er trimestre 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :