Louis Alexandre de Froissard : "Bordeaux Fintech est la R&D de Montaigne Conseil"

 |   |  205  mots
Louis Alexandre de Froissard est le cofondateur de Bordeaux Fintech.
Louis Alexandre de Froissard, gérant de Montaigne Conseil, est l'invité du Club Eco de La Tribune dans le cadre de l'événement Bordeaux Fintech, dont il est le cofondateur. Il dresse le bilan de l'édition 2016 et revient sur les sujets abordés autour des questions des usages et de la technologie, de la blockchain et du thème choisi cette année, "back to reality".

Gérant de Montaigne Conseil, Louis Alexandre de Froissard revient dans cette interview sur le succès surprise de la 1re édition de Bordeaux Fintech, dont il est le cofondateur, en 2015, succès confirmé cette année avec près de 250 présents.

Il précise également le débat concernant les usages et la technologie, et développe la notion de blockchain qui permet de contracter de manière inviolable et infalsifiable dans un certain nombre de domaines, expliquant que "si la marée fintech est une réalité, le tsunami de la blockchain est une autre réalité".

Louis Alexandre de Froissard explique également le choix du thème 2016, "back to reality", après les valorisation délirantes des fintechs aux Etats-Unis en 2015, mais aussi pour recadrer les débats sur ce que peuvent vraiment faire les fintechs après le bouillonnement d'idées de la première édition.

"Bordeaux Fintech est la recherche et développement de Montaigne Conseil, le but étant de flécher l'épargne de nos clients vers l'économie réelle pour faire repartir la croissance."

Il confirme également l'organisation d'une troisième édition l'an prochain, dans une version certainement plus longue.

>> Regarder la vidéo

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :