Bordeaux Métropole 2050 : la concertation déroule un programme dense jusqu'au 29 mars 2019

 |   |  399  mots
Débutée en septembre dernier, la grande concertation publique Bordeaux Métropole 2050 s'achèvera le 29 mars par une conférence au hangar 14.
Débutée en septembre dernier, la grande concertation publique Bordeaux Métropole 2050 s'achèvera le 29 mars par une conférence au hangar 14. (Crédits : CC by Pixabay)
Conférences, débats, serious game, concours de nouvelles, hackaton, sondage : la mission Bordeaux Métropole 2050 s'active tous azimuts pour tenter d'associer les habitants aux réflexions sur le futur de l'agglomération. Entre 40.000 et 50.000 personnes ont été touchées de près ou de loin par ces différents leviers, selon les organisateurs. Et le rythme va encore s'accélérer au printemps avec notamment sept grandes conférences thématiques avant la restitution finale le 29 mars.

"La consultation avance dans de bonnes conditions avec une belle mobilisation", juge Alain Juppé, le président de Bordeaux Métropole, ce 14 décembre, au sujet de la concertation "Bordeaux Métropole 20150 : rêver, penser agir". Cette large démarche prospective qui s'achèvera en mars 2019 est arrivée à mi-chemin. L'occasion de d'esquisser un premier bilan et de présenter le menu de la deuxième mi-temps qui s'annonce très chargée.

"Au total, entre 40.000 et 50.000 personnes ont participé à la concertation dont des gens que nous ne connaissions pas et que nous n'avions pas l'habitude de voir dans les réunions publiques", assure Michèle Larue Charlus, la driectrice de la mission BM 2050.

Dans le détail, la mission comptabilise notamment 13.500 répondants à un questionnaire en ligne de l'Ifop, 6.500 contributions via le "camion du futur" qui a sillonné l'agglomération, près de 16.000 joueurs au serious game, 1.750 élèves et leurs parents, et 250 participants aux deux premiers hackatons.

7 grandes conférences et un débat final

Qu'en est-il ressortit jusque-là ? "Impossible de le dire à ce stade. Il faut laisser la démarche se dérouler et les habitants s'exprimer. l'objectif n'est pas de construire un projet opérationnel mais plutôt de tracer de de grandes directions vers lesquelles on doit collectivement aller", répond Alain Juppé. "L'idée est bien de faire émerger beaucoup de contributions d'horizons différents afin d'identifier des points de convergence. On sent qu'un appétit d'avenir s'est manifesté. Les gens ont envie d'avancer et ont une posture globalement positive même s'il y a une inquiétude palpable vis-à-vis du défi climatique", complète Jacques Mangon, l'adjoint à l'urbanisme et maire de Saint-Médard-en-Jalles.

D'ici au débat final qui se tiendra au hangar 14 le 29 mars 2019, 36 débats intermédiaires et sept grandes conférences thématiques dotées de têtes d'affiche sont programmées dans différentes communes de la Métropole :

  • "Les fonctions du quotidien (se nourrir, se soigner, consommer)" le 18 janvier à Bordeaux
  • "Aménagement du territoire et climat", le 25 janvier à Pessac
  • "Mobilité", le 1er février à Saint-Médard-en-Jalles
  • "Intelligence artificielle", le 8 février à Cenon
  • "Emploi, travail", le 15 février à Talence
  • "Solidarités, migrations, valeurs", le 8 mars à Bordeaux
  • "Culture et liberté", le 15 mars à Bordeaux

Une journée supplémentaire sera consacrée au rôle des maires, le 25 janvier à Sciences Po Bordeaux.

Le programme complet est consultable ici.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :