Les drones européens prêts à faire leur show à Mérignac

 |   |  685  mots
pilote de drone, une activité à laquelle les promoteurs de l'UAV Show veulent sensibiliser les enfants
pilote de drone, une activité à laquelle les promoteurs de l'UAV Show veulent sensibiliser les enfants (Crédits : DR)
Le rendez-vous biennal des acteurs européens du drone civil, organisé par Bordeaux Technowest et Congrès & Exposition de Bordeaux, se tiendra à Mérignac les 12 et 13 octobre 2016. Ce sera la 4e édition du salon UAV Show.

Les organisateurs d'UAV Show insistent : c'est le premier salon de drones européens. Le projet avait été lancé en 2005 avant une première édition en 2010. "Depuis cette date, il y a eu une évolution certaine", explique François Baffou, directeur général de Bordeaux Technowest.

"En 2010, on a montré des drones. En 2012, on a présenté les premières applications métiers. En 2014, le marché s'est structuré. Aujourd'hui, on est sur un format général dans un lieu culturel reconnu, plus spacieux et mieux adapté à l'importance de l'événement : le Pin Galant à Mérignac", détaille François Baffou.


Cette quatrième édition est là pour le démontrer : UAV Show grandit avec le marché des drones. Ce dernier représentait 60 millions d'euros en France en 2015 et devrait atteindre les 650 millions en 2025. Aujourd'hui, la France, premier pays en Europe, compte plus de 2.400 opérateurs et 4.200 drones professionnels.

"Technowest a été le premier à percevoir que les drones étaient une petite révolution. Aujourd'hui on constate que c'est une évolution très importante de l'aéronautique" souligne Jacques Mangon, maire de Saint-Médard-en-Jalles et président de Bordeaux Technowest.

3.000 emplois créés

Le maire de Mérignac est sur cette même ligne. "Le drone est un des avenirs technologiques de notre pays. Ce secteur est source de croissance. Le budget drone devrait d'ailleurs doubler dans les six prochaines années" explique le sénateur maire de Mérignac, Alain Anziani, qui en profite pour rappeler que Mérignac est la capitale de l'aéronautique de la région, avec les villes voisines : Martignas et le Haillan.

Si le secteur des drones est en plein boom, il doit toutefois se structurer. "La demande, la règlementation et la technologie doivent progresser en même temps" insiste François Baffou. En matière de règlementation, notamment, des progrès sont attendus.

"Le drone civil peut avoir mauvaise presse. Certains usagers ne sont pas toujours assez formés. Mais aujourd'hui il y a un corpus de règles à respecter. La France est en pôle position dans ce domaine et en 2017, la règlementation devrait s'unifier en Europe" précise Marie Recalde, députée de Gironde.

L'élue insiste aussi sur l'importance de développer l'emploi et la formation autour des drones, car la filière va permettre l'émergence de nouveaux métiers. "En France, 3.000 emplois directs ont été créés en deux ans. Deux tiers sont des emplois de télépilote. Le tiers restant concerne la conception des systèmes et l'analyse des données", souligne-t-elle.

Qui dit filière d'avenir dit aussi pédagogie. Le salon UAV Show proposera une journée de découverte à 300 élèves de CM1 et CM2. "Il s'agira de sensibiliser nos jeunes à ces technologies, d'éveiller l'esprit à ces innovations. Une série d'ateliers seront proposés pour découvrir les principes météorologiques, aéronautiques, ou encore les codes de l'espace aérien. Il y aura aussi une initiation au pilotage de drone. Le drone, ce véhicule aérien sans pilote" aime à rappeler Marie Recalde.

Au-delà de ces ateliers pédagogiques, c'est toute la profession qui sera représentée : des concepteurs aux utilisateurs, en passant par les fabricants et exploitants. 90 exposants seront présents. Le salon proposera des conférences, des tables rondes et des rendez-vous d'affaire au Pin Galant de Mérignac mais aussi des démonstrations au camp de Souge. UAV Show est d'ailleurs le seul salon européen permettant les démonstrations en vol de drones de 2 à 150 kilos, "dans l'esprit du Bourget" précise François Baffou. Les échanges porteront sur le développement des applications dans des domaines aussi variés que le bâtiment, l'agriculture, la sûreté, les inspections industrielles, la cartographie et les relevés topographiques ou encore la prise de vue. 2000 à 3000 visiteurs sont attendus au salon UAV Show dont le budget s'élève à 350 000 euros. Selon les organisateurs, l'événement ne rencontre pas de concurrence sérieuse, même si "tout ce qui réussit donne envie" sourit la député Marie Recalde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :