E-santé : Interaction healthcare lève 5 millions d'euros

 |   |  647  mots
La plateforme MedicActiV s'appuie sur la simulation numérique et permet de créer des cas cliniques virtuels pour les professionnels de santé.
La plateforme MedicActiV s'appuie sur la simulation numérique et permet de créer des cas cliniques virtuels pour les professionnels de santé. (Crédits : DR)
Interaction healthcare a finalisé un tour de table d'une rare ampleur pour une jeune pousse de ce type. En croissance rapide, elle compte ainsi se renforcer dans la simulation numérique en santé et fortement recruter pour poursuivre son développement.

Avec Fineheart et son "turbo du cœur" il y a quelques semaines, c'est l'une des plus belles levées de fonds réussies ces derniers mois par une startup de la région. Interaction healthcare a annoncé ce matin, à l'occasion d'un événement qu'elle organise à Paris, avoir finalisé un tour de table de 5 M€ auprès du fonds Audacia, de Bpifrance, de la Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et de ses partenaires bancaires historiques. Une jolie somme et "un pied posé au sommet de la montagne" après des jours et des nuits d'ascension, évoque joliment le président Jérôme Leleu, tout à fait conscient qu'après ce travail acharné commence un nouveau défi : conforter, et maîtriser, la croissance déjà rapide d'Interaction healthcare.

Fondée en 2008 par Jérôme Leleu et Danielle Villedieu, la startup fait partie des leaders français de la simulation numérique et des serious games en santé. Développeur d'applications numérique à façon pour les professionnels de santé, elle a également mis au point ses propres produits dont la première plateforme de simulation numérique dédiée à la formation en santé, MedicActiV, conçue et développée par son département de simulation numérique SimforHealth. "A ce jour plus de 22.000 professionnels de santé ont été formés grâce à nos solutions", précise Jérôme Leleu, qui ne cache pas qu'il compte désormais positionner Interaction healthcare sur l'échiquier international. Ce marché de la simulation numérique en santé est évalué à plus de 700 M$ en 2019.

Développement international

Interaction healthcare a connu une croissance de 20 % en 2014 et de 40 % en 2015, atteignant 4,3 M€ de chiffre d'affaires avec 45 collaborateurs. Membre du réseau Bpifrance Excellence parmi les 2.000 pépites françaises les plus innovantes, 256e au classement européen Deloitte In Extenso Technology Fast 500 des entreprises de croissance sur les 5 dernières années, la société était ces derniers mois à la croisée des chemins. Après s'être développée en autofinancement avec l'appui de Bpifrance et du Conseil régional, elle avait la possibilité de donner un gros coup d'accélérateur en réussissant un beau tour de table. Les investisseurs ont suivi.

"Ces nouveaux fonds vont nous permettre de poursuivre trois axes stratégiques pour SimforHealth, dévoile Jérôme Leleu : nous en investirons 34 % dans le développement et la technique autour de la simulation, 32 % dans le business development notamment à l'international et le marketing pour faire savoir que notre technologie existe et fonctionne, et le reste en R&D pour inventer de nouveaux outils."

Pour ce faire, l'entreprise, également présente à Rouen et Montréal au Canada, va recruter, notamment des profils commerciaux dans une équipe dédiée au développement international, mais aussi pour le marketing, la communication, le médical... "Bordeaux restera le cœur névralgique de notre département SimforHealth, précise Jérôme Leleu. Nous devrions y recruter une trentaine de personnes." Interaction healthcare ambitionne d'atteindre la barre des 15 M€ de chiffre d'affaires d'ici à 2020.

>> A revoir : l'interview vidéo de Jérôme Leleu, lauréat du Prix Biznext Nouvelle économie en décembre dernier, décerné par La Tribune

Parallèlement à ce tour de table, la société a annoncé avoir noué des partenariats autour de sa plateforme MedicActiV, présentée comme "le Netflix ou l'iTunes de la simulation médicale" et qui permet de travailler et d'échanger sur des cas cliniques virtuels. Une collaboration a été engagée avec la Faculté de médecine et le Collège santé de l'Université de Bordeaux pour concevoir et co-développer une collection de ces fameux cas cliniques virtuels. Un second partenariat avec l'Université de Montréal est en bonne voie pour y déployer sa solution numérique à destination des professionnels de santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2017 à 15:58 :
comment peut on investir ? vous ne cottez pas en bourse ? l'ors d'une augmentation de capital informez moi
a écrit le 11/05/2016 à 18:10 :
magnifique envolée...; Comment postuler à un poste commercial ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :