L'Agence de développement et d'innovation ALPC officielle

 |   |  207  mots
Jean-Luc Fouco préside le directoire de l'Agence de développement et d'innovation Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ADIALPC).
Jean-Luc Fouco préside le directoire de l'Agence de développement et d'innovation Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ADIALPC). (Crédits : Yohan Terraza)
La nouvelle Agence de développement et d'innovation Aquitaine Limousin Poitou-Charentes est officiellement créée. Elle sera entérinée le 2 juin après la fusion d'Aquitaine Développement innovation (ADI) et de Limousin Expansion (LIMEX), ainsi que le transfert partiel d'activités de l'Agence régionale de l'innovation (ARI) et du Pôle éco-industries (PEI) de Poitou-Charentes.

La nouvelle agence régionale dédiée à l'innovation est officielle : baptisée "Agence de développement et d'innovation Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (ADIALPC)", elle sera présidée par Jean-Luc Fouco, actuel président d'ADI (Aquitaine Développement innovation). Le président de la Région ALPC, Alain Rousset, présidera le conseil de surveillance.

La future agence régionale regroupera Aquitaine Développement innovation (ADI), Limousin Expansion (Limex), et certaines activités de l'Agence régionale de l'innovation (ARI) et du Pôle éco-industries (PEI) de Poitou-Charentes. La fusion-absorption deviendra effective le 2 juin à la suite des assemblées générales extraordinaires d'ADI, de Limex et d'ADIALPC.

84 collaborateurs, 8,96 M€ de budget

La nouvelle structure sera alors pleinement opérationnelle, autour de 84 collaborateurs répartis sur 5 implantations : Bordeaux, La Rochelle, Limoges, Pau et Poitiers.

Dotée d'un budget prévisionnel de 8,96 M€, financé à 91 % par le Conseil régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et le Feder (Fonds européen de développement régional), la nouvelle structure, qui vise 700 adhérents fin 2016, sera en charge d'accompagner les projets innovants des entreprises régionales, de booster l'attractivité du territoire, ses filières émergentes et ses clusters, d'animer les réseaux régionaux et de mettre en œuvre des projets territoriaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :