Chimie verte : Trans’Alg prépare l’après pétrole

 |   |  491  mots
Fermentalg (Libourne, ici l'unité de production industrielle en cours de construction) est la société de biotechnolgie qui pilote le projet de chimie verte Trans'Alg qui vise à produire des matières premières de substitution aux produits pétroliers à bas prix.
Fermentalg (Libourne, ici l'unité de production industrielle en cours de construction) est la société de biotechnolgie qui pilote le projet de chimie verte "Trans'Alg" qui vise à produire des matières premières de substitution aux produits pétroliers à bas prix. (Crédits : dr)
Annoncé en janvier dernier, le programme “Trans’Alg”, de production massive de matières premières de substitution aux produits pétroliers à bas prix dispose désormais du consortium qui va pouvoir le démarrer sous la houlette de la société Fermentalg (Libourne – Gironde). D’un consortium et d’un premier chèque de 2,4 M€, signé par Bpifrance.

Après plus de huit mois de discussions et de montage du dossier, le consortium Trans'Alg, qui associe des majors français de la chimie et de la chimie verte comme Arkema et Soprema autour de la société de biotechnologie Fermentalg (siège à Libourne en Gironde) spécialisée dans la production d'huiles et de protéines issues des microalgues, est né.

Ce consortium regroupe également les sociétés Condat (lubrifiants industriels) Pierre Guerin (équipements de fermentation industriels), l'Union des coopérative viticoles d'Aquitaine et leurs laboratoires partenaires, le CEA, le CNRS (Bioteam ICPEES) et l'Iterg  autour d'un programme qui porte le même nom : Trans'Alg, et qui vise à produire massivement des matières premières de substitution aux produits pétroliers à bas prix (entre 1 et 5 €/kg).

31,2 M€ pour tourner la page produit pétrolier à bas prix ?

Trans'Alg cible donc de nombreuses applications comme les bioplastiques, plastifiants, polyols, lubrifiants industriels, membranes d'étanchéité, mousses d'isolation, thermique, carburants... soit des marchés au potentiel de plusieurs centaines de milliers de tonnes par an.

Pilote de ce programme majeur concernant la chimie verte aquitaine, Fermentalg, créée en 2009 par Pierre Calleja et actuellement en plein développement et structuration (lire ci-dessous), s'est vu accorder une première tranche de financement de 2,4 M€ de la part de Bpifrance.

D'autres chèques vont suivre car au total, le programme Trans'Alg, labellisé par les pôles de compétitivité Xylofutur, Alsace Energivie, Mer Méditerranée et Trimarec, est doté d'un budget total de 31,2 M€ sur 5 ans qui sera assuré, à hauteur de 13,9 M€, par le programme d'investissements d'avenir piloté par le commissariat général à l'investissement et opéré par Bpifrance.
Fermentalg bénéficiera en outre de 8,3 M€ de financements répartis en 2,7 M€ de subventions et de 5,6 M€ d'avances remboursables.
Le site girondin de la société Fermentalg qui compte à ce jour une soixantaine de salariés et exploite une technologie brevetée de production de micro-algues qui lui permet d'adresser les marchés de la nutrition animale/humaine, la cosmétique/santé, la chimie verte et l'énergie, va accueillir, dans les mois qui viennent, un démonstrateur pré-industriel capable de produire 80 m3 de ces substituts aux produits pétroliers.


  • Fermentalg recrute un  DAF belge

La société de biotechnologie industrielle Fermentalg (Libourne - Gironde) annonce avoir recruté un nouveau directeur administratif et financier. Il s'agit d'Andrew Echatti, un Belge qui a 25 ans d'expérience de direction financière et qui est passé, notamment, par Bausch & Lomb, Sun Microsystems, Smith & Nephew , Coca-Cola Company et Gilead Sciences, laboratoire américain de biotechnologie coté au Nasdaq.
Andrew Echatti succède à ce poste à Paul Michalet qui a quitté Fermentalg pour mener  un projet personnel. Il aura en charge la gestion financière de l'entreprise, les relations avec les investisseurs et l'accompagnement de la direction générale dans la mise en place et le pilotage des partenariats industriels et commerciaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :