Bordeaux : quelles sont les entreprises qui recruteront le plus en 2018 ?

 |   |  1299  mots
Les élus, représentants des entreprises qui recrutent, leurs parrains et les organisateurs pour le grand final.
Les élus, représentants des entreprises qui recrutent, leurs parrains et les organisateurs pour le grand final. (Crédits : Agence Appa)
Le "Palmarès 2018 des entreprises qui recrutent à Bordeaux et dans sa métropole" a été lancé officiellement jeudi 25 janvier. Il établit le top 100 des sociétés et recense au total 7.026 intentions d'embauches. Voici le podium.

L'athénée municipal de Bordeaux a fait salle comble : 500 personnes ont assisté hier soir au lancement officiel du "Palmarès 2018 des entreprises qui recrutent", événement organisé par La Tribune en partenariat avec la mairie de Bordeaux, la Maison de l'emploi de Bordeaux et Pôle emploi. Le succès a été tel que notre titre a malheureusement dû refuser des inscriptions... La manifestation a été animée de concert par Mikaël Lozano, rédacteur en chef de La Tribune à Bordeaux, et Yohan David, conseiller municipal de Bordeaux délégué à l'emploi, président de la Maison de l'emploi.

Ils ont ensuite été rejoints par Cendrine Martinez, directrice générale déléguée de La Tribune, puis Virginie Calmels, 1re adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'Economie, de l'Emploi et de la Croissance durable, vice-présidente de Bordeaux Métropole, présidente de l'établissement public d'aménagement Bordeaux Euratlantique. Pôle Emploi était notamment représenté par Stéphane Berger, directeur régional adjoint. La séance de job dating organisée en deuxième partie de soirée à la mairie de Bordeaux, avec de nombreuses entreprises venues au contact des chercheurs d'emplois, a été quant à elle lancée par Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole.

"Rendre visible les offres d'emplois"

Au cours de la soirée les participants ont pu découvrir le top 100 des meilleurs recruteurs qui annoncent 7.026 emplois à saisir en 2018 sur le territoire de Bordeaux Métropole. Philippe Loiseau, élu de la Chambre de commerce et d'industrie Nouvelle-Aquitaine et de la CCI Bordeaux Gironde, représentait le monde de l'entreprise, et Pierre de Gaétan Nijkam, maire adjoint du quartier de Bordeaux Maritime, un district urbain en plein développement, où les recrutements vont bon train, en particulier grâce à Cdiscount.

"Il faut rendre visible les offres d'emplois, qui révèlent l'importance du développement économique et de l'action des chefs d'entreprises qui portent des projets intéressants. Les chiffres de l'Urssaf montrent qu'en 2017 Bordeaux a créé 3.700 emplois nouveaux et Bordeaux Métropole plus de 9.400. Autrement dit nous créons plus d'emplois qu'il n'arrive de nouveaux habitants : d'où un solde positif" a éclairé Yohan David.

En quatre ans la création d'emplois multipliée par neuf

Virginie Calmels, en charge de l'économie, de l'emploi et de la croissance durable, a confirmé l'analyse de Yohan David.

"Je lui rends la pareille, il est conseiller municipal auprès de moi et nous n'avons pas toujours les mêmes opinions politiques, en revanche nous travaillons ensemble et de façon très efficace", s'est félicitée l'élue.

Entreprises qui recrutent, filières porteuses : il s'agit de travailler sur le bassin d'emploi, a poursuivi Virginie Calmels pour réduire le chômage, en particulier chez les jeunes, qui touche près de 25 % de la population. Selon l'élue, cette manifestation est aussi une façon pour les entreprises de communiquer, sachant qu'en quatre ans la  création d'emplois à Bordeaux Métropole a été multiplié par neuf, passant de 1.000 à plus de 9.000 créations de postes, a-t-elle relevé. Avec à la clé l'impulsion d'une dynamique qui attire : l'installation récente à Bordeaux de Betclic, OVH ou Ubisoft étant les meilleurs exemples de ce succès, a estimé Virginie Calmels.

Trois grands recruteurs primés

1er Prix : Capgemini / Sogeti avec 350 recrutements annoncés en 2018

Capgemini revendique la place de leader national sur le marché des entreprises de service du numérique. Le groupe avait déjà décroché la première place des intentions de recrutements l'an dernier. Capgemini réalise 12,5 Md€ de chiffre d'affaires, emploie 200.000 personnes dans le monde, dont 24.000 en France et 1.300 en Nouvelle-Aquitaine, des emplois situés pour 90 % à Bordeaux Métropole.

Lire aussi : Capgemini et sa filiale Sogeti recrutent 280 personnes à Bordeaux


2e Prix : Cdiscount avec 302 recrutements annoncés.

Cdiscount avait déjà décroché la seconde place des annonces de recrutement l'an dernier. Filiale de Cnova (groupe Casino), Cdiscount va fêter cette année son 20e anniversaire. Avec 3 Md€ de chiffre d'affaires Cdiscount, dont le siège social se trouve aux Bassins à flot, emploie plus de 1.700 salariés. Le leader de la vente en ligne recrute des pros de la techno numérique, mais aussi des commerciaux, des logisticiens, des financiers, et pour les ressources humaines. Qu'il s'agisse de juniors, d'expérimentés ou de seniors.

Lire aussi : Le chiffre d'affaires de Cdiscount en hausse de 9,3 % en 2017


3e prix : Filhet-Allard avec 230 recrutements annoncés

Le courtier en assurance bordelais, dans le top 10 du classement national, emploie 854 salariés pour un chiffre d'affaires de 163 M€. Le groupe, qui dispose de ses propres centres de formation, recrute 100 personnes pour la relation client, autant pour le volet plus technique de l'indemnisation et 30 salariés pour les fonctions transverses. Les recrutements se font en contrats à durée indéterminée sachant que pour les postes en commerce, le groupe recrute de jeunes diplômés avec une première expérience.

Lire aussi : Assurance moto : AMV recrute 50 personnes à Bordeaux

Prix par filières : services à la personne


1/ Babychou Bordeaux Ouest : 220 recrutements annoncés

L'agence bordelaise (fondée en 2016) de la franchise nationale Babychou, qui va fêter ses 20 ans, accompagne les enfants. Elle emploie 51 salariés, pour 229.000 euros de chiffre d'affaires, et recrute des titulaires du CAP petite enfance. Cela ne s'arrête pas là car Babychou cherche aussi du personnel qualifié, des étudiants, des jeunes retraités, sans oublier les titulaires du Bafa (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur), en contrats à durée indéterminée intermittents, c'est-à-dire qui s'adaptent aux besoins et la saisonnalité du travail.

2/ Tout Cérébrolésé Assistance (TCA) : 145 recrutements annoncés

Créée en 2000, TCA est une association loi 1901 qui vient à l'aide des personnes ayant subi des lésions cérébrales et ayant des troubles associés. TCA recrute 45 salariés et recherche des profils de gens engagés, motivés, sachant qu'il faudra s'occuper de gens très handicapés. Ce recrutement est très ouvert. Il faut par contre être titulaire du permis de conduire et avoir une voiture.

3/ Aloïs : 50 recrutements annoncés

Aloïs est une société prestataire de services pour les gens fragilisés. Aloïs, qui emploie 90 salariés, va recruter 50 personnes en 2018. Aloïs a mis en place avec Pôle emploi le même dispositif utilisé par TCA pour gérer ses recrutements. Processus qui passe par l'identification des candidats et leur sélection par le biais de tests spécifiques.

Prix filière industrielle : Groupe Cassous, 150 à 200 recrutements annoncés

Le groupe Cassous (65 % de l'activité en BTP) emploie 1.100 personnes, dont plus de 900 à Bordeaux Métropole et plus de 700 à Mérignac, où le groupe a signé une convention emploi avec la Ville. Si l'entreprise est en plein virage numérique, Cassous cherche aussi à recruter des jeunes filles, qui ne représentent pour le moment que 18 % de l'effectif. Ingénieurs, ouvriers qualifiés, compagnons mais aussi personnels non qualifiés sont recherchés.

Prix Coup de Cœur de CGI : Relais Gironde

Entreprise d'insertion qui ramène à l'emploi des personnes qui s'en étaient éloignées, Relais Groupe assure depuis 10 ans la collecte, le tri et la revente de textiles usagés. Relais Gironde emploie 70 salariés en contrats à durée déterminée, puisqu'il s'agit de missions de remises en selle, d'une durée de 1,5 à 2 ans, et prévoit de recruter 60 personnes en 2018.

-----------

Le "Palmarès des entreprises qui recrutent" est réalisé et édité par La Tribune, sur une idée conjointe de son président Jean-Christophe Tortora et de Virginie Calmels. L'édition 2018 sera disponible à partir du 31 janvier chez les marchands de journaux de la métropole bordelaise, inclus dans le Book Eco 2018 de La Tribune, ainsi qu'en commande sur Internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2018 à 0:13 :
Bonjour,
Après plusieurs emplois dans la vente , la gestion de stock, Je viens d effectuer une formation dans les achats . Je cherche activement un poste dans ce domaine sur Bordeaux. Pouvez vous m ‘aider . Cordialement
a écrit le 03/03/2018 à 14:42 :
bonjour,

Je serai intéressée pour acheter le guide sur le palmares des entreprises qui recrutent sur Bordeaux en 2018. Je ne vois aucun lien pour le commander sur Internet (j'habite en région parisienne). merci de m'indiquer la marche à suivre pour me procurer ce guide.
Cordialement.
a écrit le 16/02/2018 à 16:14 :
j'ai lu tout vos articles fort intéressant,je suis natif de la Dordogne, actuellement, je suis suivi par une association bordelaise pour l'emploi qui m'aide pour ma recherche d'emploi sur ma future région, pour un poste d'agent d'accueil, où hôtesse d'accueil, courtoise, l'élégance, excellent relationnel pédagogue, avec l expérience, j'en fait appel a vous si on peut m'aider dans mes recherches actives,c'est un combat au quotidien jusqu'au bout de la réussite.

Bien Cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :