Nouvelle-Aquitaine : le crédit aux entreprises en forte hausse

 |  | 327 mots
Le financement bancaire des entreprises a augmenté de +6,4 % en Nouvelle-Aquitaine, à 63,2 Md€
Le financement bancaire des entreprises a augmenté de +6,4 % en Nouvelle-Aquitaine, à 63,2 Md€ (Crédits : Reuters/Leonhard Foeger)
En 2017 le crédit aux entreprises a progressé plus vite dans la région que dans l’ensemble de la France. Sur ce plan les PME néo-aquitaines talonnent les grandes entreprises.

L'évolution du crédit aux entreprises confirme que la reprise économique n'est plus une simple hypothèse. Le bureau régional de la Banque de France en Nouvelle-Aquitaine l'a rappelé récemment après avoir présenté un bilan 2017 et les perspectives 2018 très positifs dans l'industrie, les services marchands et le BTP. Au 30 novembre 2017 le taux de défaillance des entreprises avait ainsi reculé de -7,8 % en France métropolitaine sur un an (54.302 défaillances) mais de -9,8 % en Nouvelle-Aquitaine (4.542).

Pendant la même période les encours de crédit aux entreprises ont progressé de +5,7 % en France métropolitaine (914,8 Md€) contre +6,4 % en Nouvelle-Aquitaine (63,2 Md€). Cette bonne orientation des flux de crédits en Nouvelle-Aquitaine ne se perd pas dans les sables mais nourrit la croissance. Les crédits d'investissement aux entreprises ont ainsi progressé de +7,2 % en Nouvelle-Aquitaine, à 52,9 Md€, tandis que les fonds affectés à la trésorerie progressaient de +2,2 %, à 10,4 Md€.

La Médiation du crédit à moins de 20 dossiers

Il reste à savoir de quelle façon ces crédits profitent aux entreprises. Le bureau régional de la Banque de France s'est penché sur le sujet. Sans surprise ce sont d'abord les grandes entreprises qui en sont les premières consommatrices, avec une hausse des encours de +11 % sur un an, à 14,5 Md€. Un montant qui n'a rien d'extravagant puisqu'il est à peine supérieur à la part consommée par les PME, soit 13,3 Md€, en hausse de +4,6 % !

Les TPE suivent à quelques encâblures, à 9,2 Md€, à +3,4 %. Autre facteur qui confirme la bonne orientation économique régionale : le recul des dossiers traités par la Médiation du crédit. En Nouvelle-Aquitaine, cette structure, qui doit permettre de trouver des solutions pour les entreprises en difficulté, a vu le nombre de dossiers traités passer à 18 par mois, loin des pointes à plus de 40 par mois du début de 2016. Et très loin des pics himalayens atteints au début de la crise financière de 2008, entre 200 et 240 dossiers par mois...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :