Les startups Gazelle Tech, Coleen et Velco récompensées au Digital InPulse Bordeaux

 |   |  427  mots
Les lauréats 2018 avec Virginie Calmels, première adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'économie, et Minggang Zhang, directeur général adjoint de Huawei France.
Les lauréats 2018 avec Virginie Calmels, première adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'économie, et Minggang Zhang, directeur général adjoint de Huawei France. (Crédits : Digital In Pulse / Huawei)
La mobilité était au centre de la 5e édition bordelaise du programme d'accompagnement Digital InPulse, financé par l'entreprise chinoise Huawei. Le premier prix de 30.000 € a été décerné aux Nantais de Velco (guidons de vélos intelligent) tandis que les Bordelais de Gazelle Tech (véhicules légers en matériaux composites) et les Bayonnais de Coleen (vélos électriques de luxe) reçoivent chacun 20.000 €.

Trois startups actives dans le domaine de la mobilité ont été récompensées, le 19 octobre 2018, par l'entreprise chinoise des technologies de l'information et des communications Huawei lors de la 5e édition du concours Digital InPulse. En plus des dotations financières, les trois lauréats sont invités à un voyage d'affaires en Chine du sud "pour y découvrir l'écosystème numérique et y rencontrer des accélérateurs et des incubateurs".

Les trois vainqueurs sont :

  • Velco, 1er prix : créée en 2015, Velco est une startup nantaise qui conçoit et commercialise des guidons de vélo connectés (Wink bar) apportant des fonctionnalités en matière d'éclairage, de navigation et sécurité contre le vol. Déjà auréolée d'une vingtaine de prix en France et à l'étranger, elle compte 15 collaborateurs et vient de lever 3 M€. Velco vise 2 M€ de chiffre d'affaires en 2019, dont 70% à l'export.
  • Gazelle Tech, 2e prix : basée à Blanquefort, près de Bordeaux, Gazelle Tech est née en 2014 et a présenté en juin dernier le premier exemplaire de son SUV ultra-léger à moteur essence. Doté d'un châssis composite, il ne pèse que 650 kg et promet 40 % de consommation en moins. Une mise sur le marché est espérée pour mi-2019. Gazelle Tech, récemment récompensée au Mondial de l'auto, développe aussi un modèle d'usine d'assemblage facilement exportable dans les pays en développement. Une levée de fonds est également en préparation.
  • Coleen, 3e prix : l'entreprise Coleen, installée au sein du pôle Technocité à Bayonne, se positionne sur le segment du vélo électrique haut-de-gamme de fabrication française. Les trois premiers modèles viennent tout juste d'être commercialisés à des prix allant de 4.700 € à 7.500 € pièce.

"L'international est un enjeu essentiel pour nos startups. Avoir accès aux acteurs incontournables de l'innovation en Chine, en découvrant la réalité du marché asiatique est une opportunité formidable", a salué Virginie Calmels, la première adjointe au maire de Bordeaux en charge de l'économie. "L'objectif de Digital Inpulse est de soutenir l'excellence des start-up françaises et de faire découvrir l'écosystème numérique de la Chine du Sud qui est si dynamique", a souligné Minggang Zhang, le directeur général adjoint de Huawei France. Le groupe Huawei, créé en 1987, emploie 180.000 salariés dans le monde pour un chiffre d'affaires de 92 Md€ provenant de 170 pays. Il n'est pas coté en bourse et appartient à ses salariés via un système de stock option.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :