"French Tech Bordeaux a bouleversé les équilibres"

 |   |  435  mots
Thomas Baudin, directeur délégué de French Tech Bordeaux
Thomas Baudin, directeur délégué de French Tech Bordeaux (Crédits : Agence Appa)
Directeur délégué de la French Tech Bordeaux Métropole, Thomas Baudin est quotidiennement au cœur du mouvement. Dans cet entretien exclusif, il évoque les rapides changements qui impactent l’écosystème et dresse la liste des projets à venir à Bordeaux.

Quels sont les changements notables ces derniers mois qui impactent le monde du numérique et de la technologie ?

"Pour moi, les constats qui sont à l'origine de la French Tech se confirment tous les jours : on constate une accélération brutale, les entreprises naissent, se développent, meurent beaucoup plus rapidement qu'avant, et le marché autrefois territorial est désormais immédiatement mondial. Ceci pose d'ailleurs la question de la rapidité et du mode mise en œuvre des dispositifs publics de soutien. D'autre part, on note que les startups sont de plus en plus "marketées", un peu comme des produits de grande consommation. La communication et le marketing ont pris une importance fondamentale.
De nouveaux acteurs fondamentaux sont apparus, les accélérateurs de startups, et la mise en réseau est devenue un facteur clé du succès des entreprises des startups. Au cœur de ces bouleversements, la French Tech prouve sa pertinence en fédérant une communauté, en poussant la mise en réseau."

Quel bilan tirez-vous de ces premiers mois ?

"Le premier bénéfice de French Tech Bordeaux est d'avoir fait émerger une économie qui n'était jusqu'à présent pas assez visible. Le mouvement a bouleversé les équilibres et poussé les acteurs locaux à travailler ensemble. Nous avons devant nous beaucoup de pistes à explorer. L'international en fait partie : des échanges importants se nouent avec le Québec, qui ont des retombées concrètes. Il nous faut aller plus loin dans nos relations avec l'Afrique, qui est une réelle opportunité, c'est une évidence.
L'idée d'une "French Tech de la francophonie" en direction de l'Afrique a pris naissance lors de la 3e Journée nationale des diasporas africaines, en avril à Bordeaux. Son prolongement est prévu en septembre à Abidjan en Côte d'Ivoire.

Quels sont vos projets au plan local ?

L'un des plus importants est la constitution, en cours, d'une base de données sur les startups de la métropole bordelaise. Elle est ouverte à tous ceux qui souhaitent y être référencés et sera consultable par tous. French Tech est ici au cœur de son rôle avec cet annuaire qualifié. Nous avons de très bons retours des entrepreneurs sur le sujet, plus de 200 se sont inscrits pour le moment.
Nous lancerons également bientôt le site de French Tech Bordeaux, avec une cartographie des dispositifs de soutien, un agenda des événements... et nous voulons également favoriser l'intégration des startups dans les grands appels à projets nationaux et internationaux, les rapprocher des étudiants...

Pour contacter Thomas Baudin : [email protected]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :