Le groupe Pichet s’agrandit, se modernise et veille pour innover

 |   |  637  mots
Un nouvel espace de pause de 320 m2 et 40 places de coworking.
Un nouvel espace de pause de 320 m2 et 40 places de coworking. (Crédits : Pichet)
Le site est passé de 7.000 à 10.000 m2. Le girondin Pichet, qui figure parmi les premiers promoteurs nationaux, vient d’inaugurer l’extension de son siège social à Pessac. Il accueille 800 salariés sur les 1.400 que compte le groupe. Parmi eux, ils sont 20 à imaginer la ville de demain en étant en veille permanente. Les solutions de 17 startups ont à ce jour été déployées sur les opérations du groupe.

"Pichet est un groupe national dont l'activité la plus forte se trouve en Ile-de-France, mais notre siège social reste bien ici à Pessac. Il s'agrandit d'ailleurs et se modernise." Patrice Pichet, président directeur général, a inauguré mercredi une extension de 3.000 m2, portant la surface totale du siège à 10.000 m2. Un agrandissement jugé nécessaire pour accueillir les 800 collaborateurs implantés à Pessac, sur les 1.400 que compte le groupe.

Pichet

L'occasion de repenser l'espace en "un lieu de vie presque 4.0", avec des postes de travail mobiles, de nombreuses salles de réunion informelle pour faciliter les échanges ponctuels entre collaborateurs, un agrandissement de la salle de détente commune, la création d'un terrain de padel pour les sportifs. Un espace de coworking a également été créé pour les équipes et les startups partenaires.

20 personnes dans un pôle innovation

La stratégie vis-à-vis des startups est claire. Le groupe Pichet a mis en place un processus de "proof of concept" permettant de tester les innovations de jeunes pousses, avant de co-construire avec elles des projets pérennes et de les utiliser au sein du groupe. Les services innovation et consultation, composés de 20 personnes entre Paris et Bordeaux, sont en veille permanente sur les avancées technologiques, l'ingénierie de la construction, les innovations d'usage ou encore les solutions au service du quotidien des salariés.

"1.380 startups ont ainsi été sélectionnées, les solutions de 17 startups ont été déployées sur les opérations du groupe et 130 startups sont en pré-phase de test", explique Patrice Pichet.

Enjeux de mobilité

A titre d'exemple, un partenariat a été mis en place avec la startup Karos pour le déploiement d'une solution de covoiturage domicile - travail. "Depuis son lancement, 240 utilisateurs ont été comptabilisés et 24.000 trajets effectués", annonce Patrice Pichet. "Nous devons participer à la mobilité", martèle-t-il. "Nous proposons 80 places pour les deux roues, nous avons des bornes de recharge électrique, un parc de véhicules électriques. Mais nous voulons aller plus loin en proposant, par exemple, des logements en copropriété avec des véhicules appartenant à la copropriété, des garages pour des voitures partagées dans les villes."

Construire durablement

Construire autrement, c'est aussi le souhait du groupe Pichet. "Et nous savons le faire. L'immeuble Perspective à Bordeaux est l'immeuble tertiaire en bois le plus haut de France, avec 7 étages, une structure 7 fois plus légère qu'une structure en béton et un bâtiment 12 fois plus isolant. On sait aussi construire durablement." Et de citer, cette fois-ci, l'écoquartier Les Portes du Pyla sur le bassin d'Arcachon. "Il a la particularité d'être situé près d'un puits de pétrole. Une eau chaude à 85 degrés y est puisée pour chauffer les appartements, ce qui permet aux habitants de diviser par deux leur facture de chauffage."

Une innovation qui séduit Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, de même qu'il envisage de prendre contact avec Karos pour diffuser les bonnes pratiques. "J'ai participé à la pose de la première pierre il y a 30 ans et ne peux que saluer le succès de votre PME devenu une ETI." "Une entreprise d'excellence", souligne pour sa part Franck Raynal, maire de Pessac.

Inauguration Pichet

De gauche à droite : Franck Raynal, Patrice Pichet, Alain Rousset et Alain Cazabonne.

Patrice Pichet l'a déjà dit par le passé : la force du groupe est d'être présent à tous les étages de la filière immobilière. Cinq métiers le composent : Pichet fait de la promotion immobilière, de l'administration de biens, de l'exploitation hôtelière, a une foncière patrimoniale et est présent dans l'activité viticole depuis l'acquisition de 35 hectares de vignoble en Pessac-Léognan. Pichet affiche un volume d'activité d'1,2 milliard d'euros et 504 millions d'euros de capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2019 à 11:52 :
La vitrine est belle... l'arrière boutique l'est-elle autant...??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :