Imagerie : i2S et le LCPO créent un laboratoire commun

 |   |  386  mots
Ce laboratoire commun doit permettre de faire émerger de nouvelles technologies pour augmenter la qualité d'image et la résolution des capteurs.
Ce laboratoire commun doit permettre de faire émerger de nouvelles technologies pour augmenter la qualité d'image et la résolution des capteurs. (Crédits : DR)
La société girondine i2S et le LCPO (Laboratoire de chimie des polymères organiques) annoncent la création d’un laboratoire commun dédié au développement des technologies innovantes à base d’électronique organique pour le domaine de l’imagerie, à la suite d'un appel d'offres de l'ANR, Agence nationale de la recherche.

La société i2S (Innovative Imaging Solutions), spécialiste de la vision numérique, et le LCPO (Laboratoire de chimie des polymères organiques), vont créer un laboratoire commun après avoir remporté un appel à projet de l'Agence nationale de la recherche, dispositif qui vise à associer un partenaire public de recherche et une PME pour travailler à l'interface de leurs compétences sur le long terme. Par ce dispositif, l'ANR aide à l'amorçage du laboratoire avec un montant de 300.000 € pour ses trois premières années mais l'objectif est de créer une structure pérenne avec des projets sur le long terme.

Le LCPO est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS, à l'université de Bordeaux et à Bordeaux INP Aquitaine. Ses recherches visent à développer des polymères et copolymères de fonction pour des applications dans des secteurs variés comme le développement durable, la santé ou l'énergie. i2S (chiffre d'affaires de 13,8 M€, résultat net de 212 K€ en 2015), qui décline son activité autour de deux divisions dédiées à la vision industrielle et à la numérisation documentaire, a noué ces dernières années de nombreux accords de recherche avec des partenaires académiques.

Débouchés directs sur les marchés

Leur laboratoire commun, baptisé PLIIS, pour Polymers Laboratory for Innovative Imaging Solutions, sera dédié au développement de technologies innovantes à base d'électronique organique pour le domaine de l'imagerie. Le contrat qui doit bientôt officialiser sa naissance est en cours d'élaboration par la SATT Aquitaine Science transfert. Cette structure commune doit permettre de faire émerger de nouvelles technologies pour, entre autres, augmenter la qualité d'image et la résolution des capteurs, en explorant les propriétés électro-optiques des polymères organiques. Les axes de travaux identifiés de ce LabCom auront des débouchés directs pour les marchés et clients d'i2S. Il bénéficiera de toute l'infrastructure du LCPO et notamment de la plateforme ELORPrintTec, une chaîne complète unique en Europe dédiée à l'impression de composants en électronique organique, financée par les investissements d'avenir, la Région Aquitaine et Arkema dans le cadre des EquipEx (Equipements d'excellence).
Ce projet de Laboratoire commun a été labellisé à l'unanimité par le Pôle Route des Lasers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :