Après Vegas, Pierre Goguet rêve de Hongkong

 |   |  510  mots
A Las Vegas : Pierre Goguet, Nicolas Masson avec Tom Camin (Parking Facile), et Agnès Grangé (La Poste Aquitaine)
A Las Vegas : Pierre Goguet, Nicolas Masson avec Tom Camin (Parking Facile), et Agnès Grangé (La Poste Aquitaine) (Crédits : DR)
Il rentre du Nevada où il a participé au grand salon électronique de Las Vegas avec Digital Aquitaine, La Poste et des startups de Bordeaux et d’Aquitaine. Pierre Goguet, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux (CCIB), livre un premier témoignage sur cette opération tout en pensant à la suite.

Pierre Goguet, président de la CCIB et de l'Association des CCI métropolitaines, vient de rentrer du CES (Consumer electronics show -Salon de l'électronique grand public), le plus grand salon mondial consacré à l'innovation technologique et électronique, à Las Vegas,où il a accompagné les startups sélectionnées par la CCIB et Digital Aquitaine, qui fédère la filière. Les Français ne sont pas passés inaperçus au CES puisque la France a expédié sur place la deuxième plus importante délégation de startups, avec 190 entreprises.

"Les Américains ont été bluffés par le nombre des startups françaises présentes, par l'étendue des secteurs d'activité couverts et la jeunesse des Français", se réjouit Pierre Goguet.

Docapost, au centre des opérations

Un succès largement lié à la forte implication du groupe La Poste et de sa direction régionale en Aquitaine, dont Agnès Grangé est la déléguée, tient à souligner le président de la CCIB.

"Nous avons beaucoup travaillé sur l'obtention du label French Tech Bordeaux avec La Poste en Aquitaine et nous sommes devenus très pointus. Avec Docapost, le groupe La Poste dispose d'une filiale dédiée à la transformation numérique, très impliquée dans le soutien aux startups. La CCIB a d'ailleurs signé une convention de coopération avec Docapost à Las Vegas, pour faciliter le repérage des startups à haut potentiel", relève Pierre Goguet.

Dans cet énorme salon international, qui s'étend sur 223.000 m2, pour 6.000 exposants et 200.000 visiteurs professionnels, Docapost a servi de camp de base et de vitrine à une trentaine de startups françaises préalablement sélectionnées. La CCIB et Digital Aquitaine, l'association qui fédère la filière, ont accompagné 12 startups, dont 6 faisaient partie du programme Ambition Croissance Numérique, porté par la CCIB. Mais ce sont au final près de 20 startups aquitaines qui ont traversé l'Atlantique pour atterrir en plein Nevada.

Rencontre avec la CCI de LA

Pierre Goguet se dit très heureux d'avoir pu accueillir sur place Pierre Gattaz, président du Medef, et Emmanuel Macron, ministre de l'Economie. Dans cette opération, la CCIB a investi 20.000 euros, sans compter le temps passé à la préparation des dirigeants des startups choisies par les agents consulaires. Un budget raisonnable, juge Pierre Goguet. La mutualisation des moyens et des compétences a fonctionné à plein. Autre bonne surprise, le patron de la CCIB a rencontré à Las Vegas les représentants de la Chambre de commerce et d'industrie de Los Angeles, ville jumelée avec Bordeaux.

"Nous avons décidé de travailler sur des missions bien ciblées dans le cadre de ce jumelage. Contrairement à ce que certains croient, Los Angeles n'est absolument pas à côté de Las Vegas et c'était un vrai coup de chance", explique le président consulaire.

Ce dernier aimerait pouvoir profiter de la prochaine édition de Vinexpo à Hongkong, du 24 au 26 mai prochains, pour y emmener "une vingtaine de startups, puisque Hongkong va vivre à l'heure de Bordeaux".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :