Avec base10, Groupama se lance dans l'Airbnb du bureau

 |   |  309  mots
Groupama Centre-Atlantique loue ses espaces de travail libres via l'application bordelaise base10.
Groupama Centre-Atlantique loue ses espaces de travail libres via l'application bordelaise base10. (Crédits : Groupama)
Groupama Centre-Atlantique met les espaces de travail disponibles au sein de ses agences à la disposition des utilisateurs de base10, application mobile qui permet à ses membres de partager et valoriser leurs espaces de travail ou d'en trouver un instantanément.

C'est une première pour l'assureur mutualiste Groupama Centre-Atlantique qui a lancé ce service début janvier dans ses agences de Charente-Maritime et d'Indre : mettre à la disposition de tous ses bureaux et salles de réunion inoccupés via l'application mobile base10, qui permet à ses membres de partager et de valoriser leurs espaces de travail libres ou d'en louer un.
L'idée de cette startup bordelaise fondée en 2015 à Bordeaux par Vincent Panier est de replacer l'échange et le partage au cœur de la mobilité professionnelle pour que les espaces de travail génèrent une nouvelle valeur, avec des tarifs de location uniques et à la demi-journée (bureau à 15 € HT, poste de coworking à 9 € HT, salle de réunion à 3 € HT par place disponible).
Groupama Centre-Atlantique ambitionne d'élargir ce périmètre géographique au-delà des deux départements de Charente-Maritime et d'Indre et de transformer d'autres agences en espaces de travail optimisés et lieux d'échanges pour les professionnels, indépendants, cadres, étudiants etc. Groupama Centre-Atlantique couvre en effet un territoire de 10 départements qui compte également la Charente, les Deux-Sèvres, la Dordogne, la Gironde, la Haute-Vienne, le Lot-et-Garonne, la Vendée et la Vienne. L'entreprise compte 1.560 collaborateurs, 2627 élus administrateurs et près de 332.000 sociétaires pour un chiffre d'affaires de 611,5 M€ en 2015.
En s'associant à base10, Groupama Centre-Atlantique souhaite mettre en avant ses valeurs mutualistes :

"Nous sommes très attentifs aux initiatives de startups issues de l'économie sociale, collaborative et digitale. En nous associant à la plateforme base10, nous nous inscrivons dans la dynamique de l'économie du partage. Nous entendons en effet expérimenter et développer de nouveaux usages innovants avec la volonté d'accompagner la mutation digitale qui s'opère dans le monde du travail, en capitalisant sur notre ancrage territorial", déclare Bruno Goichon, secrétaire général de Groupama Centre-Atlantique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :