e-marketing : l’affiliation 2.0 sera prédictive et bordelaise

 |   |  559  mots
Marché mondial en forte croissance, l'affiliation qui consiste à mettre en relation des annonceurs avec des sites affiliés qui hébergent leurs pub ou liens va bénéficier avec Affiliate's Prediction d'un outil unique capable d'optimiser le ROI de cette relation.
Marché mondial en forte croissance, l'affiliation qui consiste à mettre en relation des annonceurs avec des sites affiliés qui hébergent leurs pub ou liens va bénéficier avec Affiliate's Prediction d'un outil unique capable d'optimiser le ROI de cette relation. (Crédits : D.R)
L’Affiliation, ce marketing “à la performance” propre à Internet, va peut-être connaître sa révolution. Le ciblage annonceur/affilié qui fait sa force et capte de plus en plus de budgets publicitaires pourrait bien gagner en précision et donc en efficacité. C’est à Bordeaux que ça se prépare.

Impossible de parler marketing digital sans parler d'un de ses canaux clés : l'affiliation. Cette technique, unique canal publicitaire qui connaît une progression des investissements depuis 2008, consiste à mettre en relation un annonceur, généralement un site de e-commerce, mais pas toujours, et un diffuseur - éditeur également présent sur le net, qui accepte d'héberger la publicité du premier. A chaque fois que la publicité fait mouche (clic, vente, abonnement...) via le site de l'affilié, ce dernier se voit rémunéré par l'annonceur.
Présentée depuis des années comme capable de ringardiser la publicité dite classique, grâce à un taux de conversion en chiffre d'affaires ou en notoriété supérieur, l'affiliation et son système de rémunération "à la performance" qui séduit de plus en plus de budgets publicitaires va connaître une évolution qui devrait se traduire par un gain d'efficacité supplémentaire.
C'est en tout cas le but recherché, depuis juin 2015, par deux sociétés bordelaises Weenove et Kaizen.

500.000 euros de R&D

La première, Weenove (10 salariés), est spécialisée dans la visualisation de données des logiciels fichiers ou encore sites Internet, la seconde, Kaizen, qui emploie une quinzaine de personnes, est un spécialiste du web marketing et de l'optimisation des budgets publicitaires. Ensemble, depuis quelques mois, elles développent, avec l'aide de la Région (qui les soutient à hauteur de 180.000 €), un projet de R&D à 500.000 euros baptisé Affiliate's Prediction labellisé Digital Aquitaine depuis la fin de l'année 2015.
Leur but : mettre au point un outil d'aide à la décision pour une affiliation de haute précision.

"Affiliate's Prédiction est un programme de R&D qui repose sur la connaissance des marchés et de ses problématiques et sur l'expertise en matière de traitement des données qui font l'histoire de nos deux sociétés totalement complémentaires dans ce programme", explique Jérôme Morizot de Weenove.

"Nous entendons exploiter les données du secteur de l'affiliation au niveau mondial pour proposer un outil prédictif capable d'optimiser l'affiliation pour les affiliés et les annonceurs", poursuit le responsable marketing de Weenove.

Outil prédictif recherche sociétés beta-testeurs

Le projet Affiliate's Prediction a démarré il y a huit mois, mais l'analyse des données déjà réalisée par les deux acteurs bordelais semble tellement prometteuse que les champs d'applications pourraient être plus larges que prévu initialement.

"Dans un milieu où l'on est rémunéré à la performance, en conversion de la pub en business, une gestion fine de l'acquisition client est capitale. Nous apporterons un outil qui permettra aux annonceurs de savoir, précisément, quels sont les programmes les plus rémunérateurs pour les affiliés. Ce qui se faisait de manière empirique pourra se faire de manière scientifique désormais",assure Jérôme Morizot.

Une finesse des analyses dont l'intérêt a, jusque là, totalement échappé aux grands acteurs de l'affiliation, aveuglés, sans doute, par les croissances à deux chiffres du secteur.
Une "absence" qui sied bien à Kaizen et Weenove, qui, avec Affiliate's Prediction entendent, dès la fin de cette année 2016, débouler sur ce marché mondial avec le premier "boosteur" de retour sur investissement jamais imaginé pour lui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :