Alain Juppé prêt à recevoir une délégation de Gilets jaunes

 |   |  228  mots
Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole
Alain Juppé, maire de Bordeaux et président de Bordeaux Métropole (Crédits : Agence Appa)
Le maire de Bordeaux annonce être prêt à recevoir une délégation de Gilets jaunes pour faire remonter leurs revendications. Pour Alain Juppé, si le moratoire des taxes sur les carburants annoncé par le gouvernement ne règle pas tout, c’est une mesure d’apaisement. Il faut selon lui jouer sur deux leviers : les revenus et la fiscalité.

S'il n'a pas de responsabilité nationale, Alain Juppé s'est dit prêt à recevoir une délégation de Gilets jaunes "pour les écouter et faire remonter leurs principales revendications". Le maire de Bordeaux l'a annoncé en marge d'une conférence de presse consacrée à la panne sur le réseau de tramway.

"Certains se sont laissés embarquer. Le moment est venu pour eux de se désolidariser des actes de violence perpétrés en France, y compris à Bordeaux. Des actes que je condamne évidemment sans nuance. J'en profite, au passage, pour saluer le courage des forces de l'ordre."

"Le moratoire des taxes sur les carburants annoncé par le gouvernement ne règle pas tout mais c'est une mesure d'apaisement", a réagi à la mi-journée le maire de Bordeaux. "Les Gilets jaunes devraient répondre par un moratoire des manifestations et accepter le dialogue. Sinon la violence continuera."

Alain Juppé rappelle qu'il y a deux leviers pour lutter contre les inégalités croissantes. "Agir sur le niveau des revenus et la question se pose sur l'indexation des retraites, et sur le niveau de la fiscalité." Faut-il aussi revenir sur la suppression de l'ISF, demande une journaliste ? "L'impôt sur la fortune a été transformé en impôt sur la fortune immobilière (IFI) car cela faisait fuir les capitaux. Cette mesure est toujours valable aujourd'hui."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/12/2018 à 19:41 :
En 1968 et la chienlit qui s'éternisait.. pour apporter un SOUTIEN FORT au général De Gaulle un "appel" pour organiser dans toutes les communes de FRANCE une marche solidaire de soutien avait été lancé.
Et des dizaines de milliers s'étaient mis en marche... spontanément un formidable rebond de soutien au Général et son gouvernement. Des millions et des millions de Français défilaient avec des petits drapeaux bleu-blanc-rouge ...
Un APPEL à l'encontre de cette chienlit jaune serait souhaitable...

Qu'en pensez-vous ?
a écrit le 04/12/2018 à 19:08 :
il y a des années que les revenus des salaries, des retraités soit toutes les classes moyennes sont ce ou le revenu stagne, mais ce sont eux qui par rapport a leurs revenus sont largement les plus imposés et taxer, en plus le dévelloppement est ultra rapide dans Paris et sa région, et dans les grandes métropoles, alors que les territoires ruraux sont les délaissés de la nation, il y a une désertification des services publics,poste, sncf,
service de santé, manque d'invesstissement pour creér des emplois, trajet important pour ce rendre aux postes de travail et d'autres incoveniants. alors que 1% de la population vit dans le grand luxe, plus de 10% de la population vit dans le besoin absolu, ce qui est indigne d'un pays démocratique comme la France, une nouvelle société plus humaine plus solidaire est la solution qui permettras a chacun de vivre décaments.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :