Remaniement : la députée girondine Christelle Dubos nommée au gouvernement

 |   |  263  mots
Christelle Dubos est désormais secrétaire d'Etat auprès d'Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, dans le gouvernement d'Edouard Philippe.
Christelle Dubos est désormais secrétaire d'Etat auprès d'Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, dans le gouvernement d'Edouard Philippe. (Crédits : Christelle Dubos)
Députée LREM de la 12e circonscription de Gironde depuis 2017, Christelle Dubos a été nommée secrétaire d'Etat auprès d'Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé, à l'occasion du remaniement gouvernemental annoncé ce 16 octobre. Le parcours de cette élue de l'Entre-deux-Mers s'est construit autour de l'action sociale au niveau local et du logement à l'Assemblé nationale.

Adjointe au maire à 38 ans, députée de Gironde à 41 ans et désormais secrétaire d'Etat à 42 ans : Christelle Dubos connaît une ascension politique rapide depuis 2014, date de son élection en tant qu'adjointe au maire de Sadirac (Gironde, 4.200 habitants) en charge des affaires sociales, du logement et des solidarités.

En 2017, Christelle Dubos a été élue députée de la circonscription girondine de l'Entre-deux-Mers sous l'étiquette LREM dans le sillage de la victoire d'Emmanuel Macron. A l'Assemblée nationale, elle a siégé à la commission des affaires économiques où elle a notamment été co-rapporteure du volet logement social du projet de loi Elan (évolution du logement et aménagement numérique). Une mission sensible tant ce texte de 234 article suscites des inquiétudes au sein du monde HLM. Signe d'une page qui se tourne, le projet de loi Elan doit être adopté définitivement ce jour au Sénat au moment même où Christelle Dubos devient secrétaire d'Etat auprès d'Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé. Les contours exacts de ses attributions ne sont pas encore communiqués.

Sur le plan professionnel, Christelle Dubos dispose d'une expérience de terrain dans le domaine des solidarités puisqu'elle est titulaire d'un diplôme de travailleuse sociale, métier qu'elle a exercé de 1998 à 2007. Elle a notamment œuvré à la création du centre intercommunal d'action sociale de la communauté de communes du Créonnais (15 communes, 16.700 hab.) puis, de 2011 à 2017, elle a été directrice du service "solidarités et emploi" à la Communauté de communes de Montesquieu (13 communes, 42.000 hab.)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :