Le centre commercial béglais Rives d'Arcins va expérimenter une navette autonome

 |   |  327  mots
Navya teste des navettes autonomes de transport de passagers en France et ailleurs en Europe
Navya teste des navettes autonomes de transport de passagers en France et ailleurs en Europe (Crédits : Navya)
Ancré à Bègles, à proximité immédiate de Bordeaux, le centre commercial Rives d'Arcins annonce ce mardi s'apprêter à tester une navette électrique autonome. Keolis et Navya y prendront part.

Samedi 12, mercredi 16, samedi 19 octobre, puis du lundi 21 octobre au samedi 2 novembre : les visiteurs du centre commercial Rives d'Arcins, à Bègles, pourraient bien croiser une navette circulant sans chauffeur en s'y rendant à ces dates-là. L'ensemble commercial de 52.200 m2, qui accueille 6 millions de personnes par an, a annoncé ce mardi dans un communiqué qu'il testerait une navette autonome électrique de onze places qui desservira les quatre entrées du centre. Tous les visiteurs pourront l'utiliser.

"Nous travaillons à améliorer l'accessibilité et fluidifier la circulation sur notre site dans une démarche de développement durable. Le test mené avec une navette électrique autonome va nous permettre de mieux cerner les attentes de nos visiteurs. Si le test est concluant, nous pourrions intégrer cette solution au dispositif de cheminement doux à l'étude, alliant voies piétonnes et pistes cyclables. Une alternative à l'usage de la voiture, plus écologique mais aussi source d'un meilleur confort de visite pour tous", confie Paule Claverie, directrice du centre commercial Rives d'Arcins, dans ce même communiqué.

Rives d'Arcins a fait appel à l'opérateur Keolis et à Navya. La jeune société lyonnaise, fondée il y a cinq ans, s'est spécialisée dans les véhicules autonomes et, même si elle a subi des derniers mois agités marqués notamment par un changement de gouvernance, reste une référence française. L'engin qui sera déployé à Bègles est programmé pour circuler jusqu'à 25 km/h et fonctionne sans chauffeur, même si un opérateur est en permanence à l'intérieur de l'habitacle pour prendre la main si nécessaire. Mais le système, ses caméras, capteurs et systèmes odométriques (mesurant la vitesse des objets et personnes qui l'entourent) doivent garantir un arrêt immédiat lorsqu'un obstacle est détecté.

Si l'expérimentation est concluante, "l'objectif à terme serait de relier, par un cheminement doux et sécurisé", le centre commercial des autres enseignes présentes à proximité : Decathlon, Cultura...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :