Dassault Aviation s’étend à Mérignac

 |   |  283  mots
Dassault Aviation va s'étendre à Mérignac
Dassault Aviation va s'étendre à Mérignac (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L’avionneur rachète 10 hectares à Sabena Technics sur le site de Bordeaux Aéroparc. La convention a été signée ce matin à Mérignac.

Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation et Rodolphe Marchais, président de Sabena Technics, ont signé ce vendredi à Mérignac (33) une convention de partenariat. Cette dernière porte notamment sur la cession par Sabena Technics d'une dizaine d'hectares sur le site de Bordeaux Aéroparc. Un terrain idéalement placé car donnant accès à la piste de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac.

Cette annonce n'est finalement pas une surprise dans la mesure où Eric Trappier a annoncé à plusieurs reprises dernièrement vouloir renforcer l'outil industriel de Dassault Aviation à Mérignac. L'avionneur est engagé sur des projets importants : il a dévoilé il y a quelques jours son nouveau fleuron, le Falcon 8X, qui nécessite un investissement de 500 M€ et qui sera assemblé à Mérignac. Dassault Aviation n'a pas encore affecté ce terrain à une activité en particulier.

La convention signée ce matin formalise d'autres relations : des axes de co-traitance ou sous-traitance ont été identifiés entre les deux partenaires.

Ce premier pas sera suivi d'autres mouvements à Bordeaux Aéroparc puisque les terrains situés face aux usines de Dassault Aviation accueilleront en 2016 le nouveau site de Thales, qui rassemblera en un même lieu 2.000 employés.

"Pour ces deux entreprises, une opération foncière est à la base d'une évolution industrielle. Après le vol d'essai de l'e-fan, le regroupement des usines Thales, l'implantation de nombreux sous-traitants, cet accord de collaboration témoigne de la vitalité du bassin aéronautique mérignacais et renforce l'attractivité de Bordeaux Aéroparc", estime Alain Anziani, maire de Mérignac.

Bordeaux Aéroparc accueille actuellement 50 entreprises et 30 start-up. Le montant des investissements privés qui y ont déjà été réalisés atteint 36 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :