L’intérim continue à ne pas faire recette

 |  | 243 mots
L'industrie et le BTP sévèrement touchés par la baisse (crédit photo Thomson Reuters).)
L'industrie et le BTP sévèrement touchés par la baisse (crédit photo Thomson Reuters).) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L’emploi intérimaire, indicateur avancé du marché de l’emploi, a encore reculé en Aquitaine en juin.

L'évolution de l'emploi intérimaire s'est encore dégradée en Aquitaine, avec un recul de 5,7 % au mois de juin sur un an, selon le baromètre de l'emploi intérimaire Prism'emploi, réalisé à partir des statistiques transmises par un panel de sociétés de travail temporaire représentant plus de 80 % des employés en intérim, alors qu'il stagne en France métropolitaine. La région se retrouve ainsi dans le peloton de tête des plus fortes baisses des effectifs intérimaires, avec Midi-Pyrénées (- 6,5 %) et Provence Alpes Côte d'Azur (- 7 %), les meilleurs résultats étant enregistrés en Haute-Normandie (+ 7,5 %), Limousin (+ 6,8 %), Auvergne (+ 6 %).


Le BTP s'effondre

Exprimée par qualification, l'évolution de l'intérim en Aquitaine est positive, à + 8,2 %, pour les cadres et professions intermédiaires, et, beaucoup plus faiblement, les employés (+ 0,2 %). A l'inverse, elle est franchement négative chez les ouvriers non qualifiés (- 4,5 %) et qualifiés (- 6,4 %). Des résultats qui traduisent la nature de la baisse de l'intérim dans les filières. Alors que le commerce et les transports voient l'emploi intérimaire progresser respectivement de 9,4 % et 8,4 %, ce dernier recule dans les services (- 3,9 %), l'industrie (- 6 %) et s'effondre dans le BTP (- 16,7 %). La plus forte baisse de l'intérim concerne le département des Landes (- 16,4 %), devant la Dordogne (- 8,7 %) et les Pyrénées-Atlantiques (- 8,3 %). Seul le Lot-et-Garonne échappe à ce mouvement, avec une évolution tout juste positive, à + 0,9 %.
www.prismemploi.eu

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :