Bordeaux : la stratégie gagnante de Cash vin

 |   |  358  mots
Cash vin vient d'ouvrir son huitième magasin à Libourne (33)
Cash vin vient d'ouvrir son huitième magasin à Libourne (33) (Crédits : D.R)
Créée par Jérôme Plantey en 1994, l’enseigne de négoce et de distribution de vins Cash vin a su s’imposer comme un modèle original dans le commerce du vin. Original et gagnant puisque son activité connaît des progressions annuelles à deux chiffres… même en pleine crise.

Lancée en 1994 à Artigues-près-Bordeaux (33), sur le concept du cash and carry (vente en gros et à emporter) à une époque où les châteaux bordelais avaient besoin de faire tourner des stocks de vins importants, l'enseigne Cash vin a connu le succès en faisant évoluer son concept.

"Je n'ai jamais vraiment cru à la distribution pure, je ne crois pas, non plus, à la seule logique de l'emplacement et de la politique bas prix pour s'imposer commercialement", explique Jérôme Plantey, inventeur de l'enseigne, qui s'est positionnée, à partir de 1997, comme un dénicheur de talents du monde du vin et des spiritueux, toutes appellations confondues.

En ajoutant le conseil, l'organisation d'évènements à destinations des particuliers et des entreprises et une communication tous azimuts à la palette de ses prestations, Cash vin s'est différencié des cavistes traditionnels et des chaînes du secteur, comme Nicolas par exemple.

Cash vin met le cap sur 20 M€

"Attention, tout le monde fait du bon travail au service de la promotion et de la distribution de vins ! Mais nous avons choisi de le faire à notre manière et en périphérie des cités et non dans les centres-villes. Nous nous positionnons dans des emplacements qui drainent une large clientèle, sur des surfaces d'au moins 400 ou 500 m2", souligne Jérôme Plantey.

Une stratégie gagnante au regard du développement de l'enseigne. Aujourd'hui Cash vin compte huit magasins dans le Sud-Ouest, dont deux franchisés (Bayonne et Pau).
Elle réalise 17 M€ de chiffre d'affaires et compte 35 salariés. Là où les rayons vins de la grande distribution affichent un prix de vente moyen entre 4 et 8 euros le col, Cash vin annonce une fourchette située entre 8 et 12 € le col. En 2014, Cash vin, suivant une progression annuelle à deux chiffres qui ne se dément pas depuis plusieurs années, devrait atteindre les 20 M€ de CA. Un chiffre qui va encore progresser dans les années à venir puisque d'autres ouvertures sont à l'étude. "Mais rien n'est signé", assure Jérôme Plantey, qui concède seulement que "d'ici deux ans nous devrions ouvrir un Cash vin hors du Grand Sud-Ouest".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :