Etude Vinexpo : France / USA, à chacun son leadership

 |   |  278  mots
Selon l'étude IWSR, commandée par Vinexpo, les Etats-Unis vont continuer à tirer la consommation mondiale de vin, en valeur, et la France va confirmer celui de 1er producteur et consommateur mondial, en volume
Selon l'étude IWSR, commandée par Vinexpo, les Etats-Unis vont continuer à tirer la consommation mondiale de vin, en valeur, et la France va confirmer celui de 1er producteur et consommateur mondial, en volume (Crédits : Agence Appa)
Ce matin, à Paris, Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo (du 14 au 18 juin à Bordeaux), a dévoilé les résultats de l’étude prospective commandée par le salon professionnel sur les tendances mondiales de consommations et d’échanges commerciaux du marché du vin et des spiritueux.

Les résultats de la treizième étude prospective, confiée par Vinexpo, l'organisateur du plus important salon professionnel consacré aux vins et spiritueux au monde (Vinexpo Bordeaux, salons Vinexpo Asia-Pacific ou encore Vinexpo Nippon Tokyo), au cabinet IWSR (International Wine and spirits research), sont sans ambigüité. La France reste un acteur de tout premier plan sur le marché mondial.

De fait, en 2014, la France reste le 1er pays producteur mondial de vin, le 1er pays consommateur en volume de rosé, de vin rouge, le 2e pays consommateur de vin en volume, en valeur et par personne, le 2e pays exportateur de vin en volume, et tout cela malgré une baisse généralisée de la consommation qui concerne le pays depuis les années 70.

Consommation : le monde progressera, la France va moins reculer

Un déclin qui selon IWSR devrait être freiné dans les cinq prochaines années. L'évolution de la consommation de - 4 %, constatée entre 2009 et 2014, devrait se limiter à - 2,8 % d'ici 2018. Pendant ce temps, la consommation mondiale de vin, qui a augmenté de 2,7 % entre 2009 et 2013, devrait accélérer à la hausse (3,7 %) jusqu'en 2018, pour atteindre 32,78 milliards de bouteilles.

Les Etats-Unis vont continuer d'assumer leur rôle de moteur de cette croissance de la consommation. Premier marché mondial du vin, les Etats-Unis sont devenus, en 2014, le premier pays consommateur, en valeur, de vins tranquilles. Entre 2009 et 2013, les Etats-Unis ont connu une croissance de la consommation de vins tranquilles et effervescents de 23,3 %. Mieux, c'est le seul pays au monde à avoir connu une hausse de la consommation entre 2012 et 2013, confirmant du même coup son rôle de moteur de la croissance de la consommation mondiale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :