Présidentielle en Nouvelle-Aquitaine : 5 faits à retenir au lendemain du 1er tour

 |   |  454  mots
Emmanuel Macron réalise son meilleur score en Nouvelle-Aquitaine dans les Deux-Sèvres
Emmanuel Macron réalise son meilleur score en Nouvelle-Aquitaine dans les Deux-Sèvres (Crédits : Reuters)
Globalement la Nouvelle-Aquitaine affiche des résultats assez conformes à la tendance enregistrée dans la partie Ouest de la France à l'issue du 1er tour de l'élection présidentielle. Emmanuel Macron y remporte 10 départements sur 12.

> Emmanuel Macron quasiment partout en tête en Nouvelle-Aquitaine
Douze départements, et 10 dans sa besace. Emmanuel Macron a quasiment fait carton plein en Nouvelle-Aquitaine en terminant en tête dans les Deux-Sèvres, la Vienne, la Charente, la Charente-Maritime, la Creuse, la Haute-Vienne, la Corrèze, la Gironde, les Landes et les Pyrénées-Atlantiques. Le leader d' "En marche !" dépasse même la barre des 26 % dans les Deux-Sèvres (26,97 %), la Creuse (26,93 %), la Haute-Vienne (26,67 %) et les Pyrénées-Atlantiques (26,27 %).

> Bordeaux mise sur Macron
L'ancien ministre de François Hollande termine largement en tête à Bordeaux (31,3 %) où il devance Jean-Luc Mélenchon (21,83 %). François Fillon (21,8 %) et Benoît Hamon (10,1 %) y sont au coude-à-coude. Marine Le Pen n'est que 5e (7,4 %).

> La Dordogne insoumise
Le leader de "La France insoumise" Jean-Luc Mélenchon engrange en Dordogne (22,97 % des suffrages exprimés) et y devance Emmanuel Macron (22,49 %), Marine Le Pen (20,93 %), François Fillon (17,09 %) et Benoît Hamon (6,35 %). C'est un cas de figure unique en Nouvelle-Aquitaine à l'issue de ce 1er tour, dans un département plutôt historiquement ancré à gauche. En regardant plus précisément les résultats, Emmanuel Macron se place en tête à Périgueux, Bergerac, Sarlat... et Marine Le Pen est n°1 dans le Bergeracois et le FN pousse, mais Jean-Luc Mélenchon remporte au final toutes les circonscriptions.

> Le Front national confirme son ancrage dans le Lot-et-Garonne
Comme en 2002, le département du Lot-et-Garonne est le seul en Nouvelle-Aquitaine à placer le Front national en tête au 1er tour. Un électeur sur 4 y a apporté sa voix à Marine Le Pen puisqu'elle décroche 25,04 % des suffrages exprimés, significativement loin devant Emmanuel Macron (20,79 %), Jean-Luc Mélenchon (19,08 %) et François Fillon (18,45 %). Benoît Hamon (5,63 %) ne devance Nicolas Dupont-Aignan (4,98 %) que d'une courte tête. Reste que le Front national confirme son ancrage dans le Lot-et-Garonne. Lors des dernières élections régionales, le candidat FN Jacques Colombier avait déjà terminé en 1re position au premier tour, même s'il avait été battu au 2e tour par Alain Rousset.

> Nul n'est prophète en son pays, mais...
Sur les 11 candidats en lice lors de ce 1er tour, 2 étaient originaires de Nouvelle-Aquitaine. Le Béarnais Jean Lassalle bénéficie sans doute d'une "prime au local de l'étape" puisque le leader de "Résistons !" décroche un joli 7,73 % dans son fief des Pyrénées-Atlantiques (contre 1,21 % au plan national). Les Pyrénées-Atlantiques où le Front national est en net retrait (13,74 %) et où globalement, les candidats de la gauche et du centre performent. Le Girondin Philippe Poutou (NPA), ouvrier à Ford Aquitaine Industries, a en revanche eu plus de mal à émerger dans son propre département (1,56 %), même s'il y fait mieux qu'au plan national (1,10 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :