L’agriculture devient une priorité pour la Région

 |   |  374  mots
La Région se mobiliser pour favoriser une agriculture d'innovation et d'anticipation.
La Région se mobiliser pour favoriser une agriculture d'innovation et d'anticipation. (Crédits : Canal com)
34 dossiers sont au menu de la nouvelle séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui se tient sur deux jours, aujourd’hui et demain. Les débats porteront sur deux domaines jugés essentiels par Alain Rousset : l’agriculture et l’aménagement du territoire.

"Je pense que l'agriculture doit être la priorité de la Région et j'inclus l'agroalimentaire. Les agriculteurs ne s'en sortent pas. Il faut les remettre au cœur de la stratégie et passer d'une agriculture de compensation à une agriculture d'innovation et d'anticipation. L'objectif est de parvenir à une agriculture durable et rentable."

Alain Rousset, président du Conseil régional de la Nouvelle-Aquitaine, reconnait que cette priorité est nouvelle mais celui qui vante l'innovation insiste sur le fait que "l'innovation doit aussi être au cœur du modèle agricole."

Le sujet est donc à l'ordre du jour de la nouvelle séance plénière du Conseil régional avec la mise en place de deux outils : la certification AREA (Agriculture respectueuse de l'environnement) et le plan de compétitivité et d'adaptation des exploitations agricoles. Pour faire connaitre ces dispositifs aux agriculteurs, la Région met en place un partenariat avec les Chambres d'agriculture.

Le lancement du SRADDET

Le deuxième sujet sur lequel la Région entend peser de tout son poids est celui de l'aménagement du territoire. Dans l'hémicycle, il sera ainsi question du Schéma régional d'aménagement durable et d'égalité des territoires, créé dans le cadre de la loi portant nouvelle organisation de la République (NOTRe). La concertation concernant son élaboration débutera avant l'été pour aboutir à la construction d'un projet partagé par l'ensemble des acteurs du territoire et un vote en décembre 2018. "La Région aide prioritairement les territoires qui en ont le plus besoin", relève Alain Rousset.

1,5 M€ pour la jeunesse

Parmi les publics ciblés, le président de Région cite en particulier les jeunes.

"La Région s'est donnée comme mission de créer les conditions d'un parcours de réussite pour accompagner chaque jeune, dès sa sortie du collège, vers un emploi stable."

L'enveloppe budgétaire annuelle s'élèvera à 1,5 M€ pour les initiatives des structures et 150.000 € pour celles des jeunes constituées sous forme associatives.

Tels seront les principaux sujets abordés aujourd'hui et demain au Conseil régional. En revanche, la gestion de l'ancienne région Poitou-Charentes ne sera pas à l'ordre du jour comme l'avait demandé le groupe d'opposition LR/CPNT.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :