Bordeaux : Emmaüs Connect veut faire du numérique un accélérateur d’insertion

 |   |  499  mots
L'inauguration d'Emmaüs Connect Bordeaux a eu lieu le 8 juin dernier.
L'inauguration d'Emmaüs Connect Bordeaux a eu lieu le 8 juin dernier. (Crédits : DR)
Emmaüs Connect a ouvert ses portes à Bordeaux pour faire reculer l’exclusion numérique dans la métropole. Depuis trois mois, l’antenne située dans le quartier des Aubiers accompagne une centaine de bénéficiaires. Objectif : rendre 1.000 personnes autonomes sur le web d’ici 2018. Une campagne de financement participatif est en cours pour récolter 20.000 euros.

Alors que la digitalisation du monde s'accélère, Emmaüs Connect redouble d'efforts à destination des publics fragiles et éloignés du numérique. L'association, membre du mouvement Emmaüs, créée en 2013 a ouvert des espaces de solidarité numérique dans plusieurs villes de France. Un 9e s'est installé à Bordeaux il y a 3 mois. L'antenne située dans le quartier des Aubiers accompagne déjà une centaine de bénéficiaires et travaille avec une vingtaine de structures sociales pour orienter les habitants vers des parcours d'initiation au numérique.

"Les habitants qui viennent nous voir ont des niveaux mais aussi des besoins très différents. Certains ont besoin d'apprendre sur quels sites chercher un emploi. D'autres veulent pouvoir suivre le dossier scolaire de leurs enfants en ligne. D'autres encore ont simplement besoin de se créer une adresse mail, de communiquer avec leurs proches et n'ont jamais touché à un clavier. Nous recevons des jeunes, des mères de famille, des personnes retraitées... Tous les profils sont concernés", explique Alice Chupin, responsable de l'antenne Emmaüs Connect à Bordeaux.

Des parcours pédagogiques adaptés

Pour répondre à ces besoins divers, l'association propose des parcours pédagogiques adaptés selon le niveau et les objectifs des habitants, couplés à un dispositif pour équiper les personnes dans l'incapacité d'accéder à une connexion internet. Après un diagnostic du niveau numérique lors de l'inscription, des ateliers d'initiation et des "permanences connectées" sont animées plusieurs fois par semaine par des bénévoles pour aider au cas par cas les habitants sur leurs difficultés en ligne. Des ateliers utiles pour faire des économies, chercher un emploi ou encore se former sont également proposés une fois par mois.

La mairie de Bordeaux qui soutient la démarche voit dans ce projet un nouveau levier de développement pour le quartier des Aubiers, reconnu d'intérêt régional par l'Agence nationale de rénovation urbaine.

"Nous avons mis au point un programme de renouvellement qui a été validé par les habitants lors d'un conseil citoyen. Ce qu'apporte Emmaüs Connect va nous aider à la concrétiser", précise Alain Juppé, maire de Bordeaux.

Campagne de financement participatif en cours

Emmaüs Connect Bordeaux a l'ambition de faire de Bordeaux la première ville de France où le numérique n'est plus un frein mais un accélérateur d'insertion. Afin d'accompagner son lancement, l'association recherche donc 20.000 euros par le biais d'une campagne de financement participatif actuellement en cours. L'objectif d'ici 2018 est de rendre autonome 1.000 personnes en ligne sur leurs besoins essentiels. Pour cela, l'antenne bordelaise souhaite démultiplier les capacités d'accompagnement du centre des Aubiers mais aussi déployer des formations dans d'autres quartiers de Bordeaux et de sa périphérie.

Selon des chiffres communiqués par Emmaüs Connect, 13 millions de Français déclarent être en difficulté face au numérique. Parmi eux, 5 millions sont en situation de précarité sociale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2017 à 18:04 :
"13 millions de Français déclarent être en difficulté face au numérique. Parmi eux, 5 millions sont en situation de précarité sociale". L’association recherche donc 20.000 euros ,l'objectif d'ici 2018 est de rendre autonome 1.000 personnes en ligne sur leurs besoins essentiels.

A ce rythme , c'est pas gagné.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :