Lot-et-Garonne, un supplément de 2,5 M€ pour le BTP

 |   |  284  mots
Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne
Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne (Crédits : D.R)
Soutenir le secteur du BTP, c’est un peu le mot d’ordre du Département de Lot-et-Garonne en cette fin de premier semestre.

Le Conseil départemental de Lot-et-Garonne, présidé par Pierre Camani (PS), annonce en ce mois de mai l'attribution d'un budget supplémentaire de 2,5 M€ aux collectivités lot-et-garonnaises, qui doit permettre à ces dernières de générer près de 7 M€ d'investissement local. Cette décision fait suite à une rencontre fin 2014 des élus avec les représentants du secteur du BTP. Une décision qui se traduit par un appel d'offres auprès des collectivités, afin de rendre possible l'investissement dès cette année. Pierre Camani entend ainsi lutter contre l'atonie de la conjoncture, les "grands projets d'investissements" en Lot-et-Garonne, qui portent notamment sur la mise à deux fois deux voies de la RN 21 ou la construction du Center Parcs, n'étant pas prévus avant 2016.

Cette enveloppe exceptionnelle va porter sur la réalisation des traverses de bourg, à hauteur de 0,3 M€ (pour un investissement global de 1,4 M€), les appels à projet dans le cadre du programme "Les collectivités investissent" (1,4 M€ pour un investissement global de 5 M€) et la rénovation des locaux de l'Ecole supérieure du professorat et de l'enseignement (Espe), propriété du Département qui finance la totalité des 700.000 € de travaux. Les locaux de l'Espe (ex-IUFM) vont héberger également l'école supérieure d'ingénierie informatique In'Tech Info Sud-Ouest, qui doit ouvrir ses portes à la rentrée de septembre 2015, date à laquelle elle accueillera sa première promotion. Aide exceptionnelle comprise, le Conseil départemental de Lot-et-Garonne investit un total de 6,4 M€ en 2015 dans des projets communaux et intercommunaux, dont le budget atteindra au final 28,9 M€. Un effort significatif pour ce département, qui est très loin d'être le plus riche de la région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :