Pour le village du réemploi ïkos, c’est maintenant que tout se joue

 |   |  838  mots
La galerie marchande serait la première en France à proposer à la vente ou au don une telle palette des biens de consommation (textiles, livres, mobilier, objets de décoration, bricolage, électroménager, vélos...).
La galerie marchande serait la première en France à proposer à la vente ou au don une telle palette des biens de consommation (textiles, livres, mobilier, objets de décoration, bricolage, électroménager, vélos...). (Crédits : ïkos)
Les porteurs du projet ïkos avaient tablé sur une inauguration du village du réemploi dans la métropole bordelaise en 2020. Le terrain n’ayant pas été trouvé, ce ne sera finalement pas le cas. Mais loin de baisser les bras, les cinq acteurs locaux mobilisés depuis trois ans redoublent d’efforts pour faire connaitre le projet et engager des discussions avec les nouveaux élus. La question de la temporalité sera décisive.

Cela fait trois ans que le projet ïkos a été initié à Bordeaux et désormais le temps presse. "Il y a un risque d'essoufflement", prévient Marion Besse, présidente de l'association ïkos qui redouble désormais d'efforts pour que ce projet, à environ 10 millions d'euros, finisse par voir le jour. "Nous nous donnons toutes les chances en faisant connaître ce projet au grand public, propriétaires de terrain et politiques. C'était tout l'objet de l'appel à soutien non financier que nous avons lancé en mai", confie Marion Besse.

17.000 m2 de bâti à trouver

ïkos, c'est le nom d'un village du réemploi, de la réparation et du recyclage imaginé par cinq acteurs locaux : Le Relais, l'Atelier d'éco solidaire, le Livre vert, R3 (traitement des encombrants des bailleurs sociaux) et les Compagnons bâtisseurs. Sur le papier, il comprend un centre de tri pour les livres, les textiles, matériaux de construction, objets et appareils, une recyclerie créative, une place...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :