Prévimétéo fait la pluie et le beau temps pour Disneyland et Aéroports de Paris

 |  | 389 mots
Lecture 2 min.
Jean-Pierre Bouchillou, fondateur de la société marmandaise Prévimétéo, ici sur les quais de Bordeaux
Jean-Pierre Bouchillou, fondateur de la société marmandaise Prévimétéo, ici sur les quais de Bordeaux (Crédits : dr)
Passionné de vol en ballon, Jean-Pierre Bouchillou avait l’obligation de regarder la météo pour voler. Il en a fait un job : la prévision météo ultra fine. La société de Marmande (47) compte parmi ses clients quelques grands noms, dont Aéroports de Paris ou encore Disneyland.

A l'image de son créateur, Jean-Pierre Bouchillou, la société marmandaise Prévimétéo, créée en 2002, aime à faire profil bas quand on évoque son grand concurrent, Météo France. « On ne peut se comparer à cette grande maison. Il nous arrive d'être plus pertinents, mais il faut être honnêtes, il nous arrive aussi de l'être moins », tem­père Jean-Pierre Bouchillou. « Je pense que nous sommes complémentaires dans notre offre de prévisions. »

N'empêche, la précision des prévisions météo de Pré­vimétéo (cinq salariés, 260.000 € de CA) a déjà séduit 400 clients de toutes tailles. Parmi eux, certains en disent long sur la qualité, à l'image d'Aéroports de Paris, « où nous intervenons en doublon avec Météo France, depuis l'hiver 2005 », ou encore de Disneyland Paris, « convaincu, en 2011, par une prévision exacte qui a permis l'ouver­ture du Parc malgré un avis de très mauvais temps » voire, plus récemment de la SNCF Ile-de-France. « Notre modèle de prévision découpe le territoire observé en cubes de 1 km dont nous assurons l'évolution météo pour l'heure et demie qui vient. »

Des stations « made in Marmande »

Une prévision qui va encore s'affiner au fil… du temps. Prévimétéo a élaboré à Marmande, et avec des composants fabri­qués par des locaux majoritairement, une station météo dont les plans ont aussitôt été mis en ligne, « afin que les passionnés puissent se les accaparer et améliorer le système qui est encore en développe­ment ». L'objectif est clair : « Pouvoir pro­poser à nos client des stations, made in Marmande, à un prix raisonnable, moins de 1.000 €. En multipliant les installations de stations, reliées par GPRS à nos serveurs, nous disposerons d'informations qui vont nous permettre de toujours plus affiner nos prévisions. »

L'autre objectif de l'année est plus terre à terre, mais crucial lui aussi. « Si nous voulons soutenir notre dévelop­pement, notamment à l'étranger, où nous sommes déjà présents, nous devons trou­ver les moyens de recruter des commer­ciaux et de produire la station en série. » Selon la prévision du spécialiste, cela pas­sera plus par des partenariats « qui ont du sens » que par l'arrivée de financiers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2014 à 11:08 :
J'espère qu'ils sont plus fiable que météo France parce qu'en ce moment c'est une catastrophe! ils n'arrivent pas à prédire sur plusieurs jours sans changer d'avis !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :