Une Epoque Formidable convie des experts de tous bords les 4 et 7 février à Bordeaux

 |   |  898  mots
(Crédits : La Tribune)
Boris Cyrulnik, Gilles Bœuf, Isabelle Delannoy, François Dubet, Salomé Berlioux, Christian Streiff, Michel Camdessus, Clara Gaymard : la première édition bordelaise du forum Une Epoque Formidable, organisé par La Tribune, fera intervenir des profils de renom, les 4 et 7 février 2020. Voici le programme complet de l'événement.

Une Epoque Formidable vise à bousculer conscience et certitudes et à mettre en lumière des enjeux économiques et de société. Lors de cet événement organisé par La Tribune pour la première fois à Bordeaux, en partenariat avec le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, les intervenants croiseront leurs expertises sur des thèmes qui interrogent chaque spectateur, chaque lecteur, chaque citoyen sur la manière dont il conçoit et veut faire progresser l'exercice de ses responsabilités. Notamment dans une perspective davantage humaine, innovante, exigeante, davantage intègre. Le Forum s'articule autour de deux grandes séquences.

Mardi 4 février

De 14h30 à 16h, le neuropsychiatre et essayiste Boris Cyrulnik offrira une masterclass intitulée "Il est où le bonheur ?". Il a investigué puis popularisé comme aucun autre spécialiste le principe de résilience. Mais les travaux et le rayonnement international de Boris Cyrulnik vont bien au-delà de ce seul thème. Au croisement du bien-être, de l'émancipation, de l'accomplissement, également de l'éducation, du travail, des relations humaines et même de la politique, domine un sujet cardinal, auquel tout individu est par nature profondément, intrinsèquement sensible : le bonheur. Un sujet que le neuropsychiatre s'emploiera à démystifier de son double talent de scientifique et de pédagogue.

Vendredi 7 février

8h45 / 9h55 : "La nature va nous sauver !", avec Gilles Bœuf, biologiste, ancien président du Muséum national d'histoire naturelle et Isabelle Delannoy, ingénieure agronome, co-scénariste du film Home

Chaque jour, chaque heure, chaque seconde révèle l'activité humaine de destruction de la nature, sanctuarisée dans les travaux et les études scientifiques, celles du GIEC en tête. Or cette nature recèle des trésors, auxquels l'action des hommes, en premier lieu des entreprises, pourrait faire appel pour réparer puis réenchanter ce qu'elle anéantit. Sous quelles formes et à quelles conditions ces ingénieries inspirées du vivant, baptisées biomimétisme ou bio-inspiration, constituent-elles un espoir réaliste ? Des réponses seront apportées par Gilles Bœuf, biologiste et océanographe, ancien président du Museum national d'histoire naturelle de Paris, et Isabelle Delannoy, spécialiste du développement durable et créatrice du concept d' "économie symbiotique".

9h55 / 11h : "Jeunesse : la France des extrêmes", avec Salomé Berlioux, présidente de l'association Chemins d'avenirs et François Dubet, sociologue, ancien directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales

Elle préside l'association Chemins d'avenirs, et est missionnée par le ministère de l'Éducation pour mener une réflexion sur le destin et le parcours des jeunes dans les zones rurales. Il est l'un des sociologues français les plus réputés, grâce notamment à ses travaux sur l'éducation, l'école, les institutions, les inégalités.  Ensemble, ils confrontent leurs expériences pour radiographier et passer au révélateur des inégalités, la jeunesse, plus exactement la mosaïque si hétérogène "des jeunesses". Quel avenir pour quels jeunes ?

11h/11h55 : "Patrons, à votre santé !" avec Christian Streiff, ancien président de PSA Peugeot Citroën et d'Airbus, administrateur du groupe Crédit Agricole

Il était PDG du géant automobile PSA (200 000 salariés) lorsqu'un AVC mit fin, brutalement, à une prestigieuse carrière de grand patron d'industrie (Saint Gobain, Airbus). C'était en 2008. Douze ans plus tard, et après que son histoire a été portée avec succès à l'écran (sous les traits de Fabrice Lucchini), Christian Streiff vient témoigner. Et surtout, transmettre les précieux enseignements de ses "deux vies". Des enseignements qui ont valeur d'exemple pour tout patron : artisan comme dirigeant d'un géant du CAC 40.

11h55 / 12h45 : "2050, l'horizon de tous les possibles" avec Michel Camdessus, économiste, ancien directeur général du Fonds monétaire international

Directeur du Trésor, gouverneur de la Banque de France, directeur général du Fonds monétaire international (FMI) : Michel Camdessus a exercé les plus hautes fonctions au sein des instances françaises ou mondiales de gouvernance monétaires, financières et bancaires. Une conscience et une parole d'or, mais aussi une lucidité, un puissance prospectiviste, une faculté d'analyse qui lui confèrent de regarder « demain » avec brio et audace. Un double appel au sens : le sens de la responsabilité, l'esprit d'entreprendre avec sens.

12h45 / 13h30 : "Finance : sauvera-t-elle ce qu'elle a détruit ?" avec Clara Gaymard, cofondatrice de la société d'investissements responsable Raise et Michel Camdessus, économiste, ancien directeur général du Fonds monétaire international

Enarque, mère de neuf enfants, parcours idoine dans les arcanes de la haute fonction publique, puis jusqu'en 2016 présidence France et vice-présidence internationale de GE (General Electric) : la trajectoire de Clara Gaymard impressionne. Mais son plus beau combat professionnel, c'est peut-être maintenant qu'elle le conduit, à la co-commande de Raise, une structure d'investissements (capital-investissement, venture-capital) qui se veut innovante. Ou comment réconcilier finance et éthique, finance et philanthropie, finance et préoccupations sociale, sociétale, environnementale. Rêve ou réalité ? Michel Camdessus complètera, en apportant son regard libre et critique sur la révolution annoncée de la finance éthique.

Les 4 et 7 février 2020 au Cinéma CGR Le Français, 9 rue Montesquieu à Bordeaux. Evénement organisé par La Tribune. Partenaire : Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Partenaire média : France Culture.

>> Programme et inscriptions

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2020 à 10:00 :
Clara Gaymard
"Comment réconcilier finance, éthique et philanthropie".
Très simple, ceux qui sont programmés pour faire du pognon font du pognon, ils paient leurs impôts en évitant l'optimisation et les paradis fiscaux. D'autres s'occuperont de l'éthique et de la philanthropie.
Le mélange des genres ne profite qu'à celui qui paie, l'éthique et la philanthropie étant aussi un moyen de faire de l'argent.
Réponse de le 21/01/2020 à 18:03 :
Votre propos semble interessant, mais l'avant-derniere phrase semble contradictoire et la dernière, je ne vois pas de quoi vous parlez.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :