Immobilier en Gironde : record de transactions, essor marqué des prix autour de Bordeaux

30.300 transactions ont été réalisées dans l'immobilier en 2021 en Gironde : un nouveau record après une année 2020 en baisse. Avec des prix en hausse générale, le département confirme sans surprise son attractivité, dopée par le résidentiel bassin d'Arcachon et le sud Garonne, nouveau terrain d'achat des travailleurs.

6 mn

Le quartier de Bacalan à Bordeaux reste le moins cher de la ville dans la catégorie desmaisons anciennes.
Le quartier de Bacalan à Bordeaux reste le moins cher de la ville dans la catégorie desmaisons anciennes. (Crédits : Agence APPA)

La dynamique de ventes immobilières est repartie en 2021 en Gironde avec, un record de plus de 30.000 transactions conclues. C'est ce qui ressort des chiffres définitifs compilés par la chambre des notaires de Gironde. Après une baisse de -8,7% en 2020, le rebond est de +13,4% l'an passé. Côté prix, la hausse continue se poursuit avec +5,9% sur l'appartement ancien (3.800 euros/m²) et +8,9% sur la maison ancienne (305.000 euros) selon l'évolution des prix médians. L'augmentation des prix sur les appartements neufs est plus limitée, avec +1,5%. Un essor logique dans un département où la croissance démographique annuelle s'est établie à +1,2% entre 2013 et 2018, soit la plus grosse dynamique nationale, à ex-aequo avec la Haute-Garonne et l'Hérault.

Si le cœur Bordeaux métropole connaît toujours une croissance plus élevée que le reste du département, l'essor est encore plus marqué dans les secteurs du bassin d'Arcachon, du sud Garonne (La Brède, Langon, Salles) et de La Réole, traduisant les nouveaux modes de vie des acquéreurs. Le travail à distance semble confirmer la recomposition d'un espace de vie plus éloigné des centres urbains. "Le logement s'adapte au mode de vie des Girondins. Et comme les Girondins télétravaillent, ils veulent un terrain extérieur" appuie Me Matthieu Vincens de Tapol, président de la chambre des notaires de Gironde.

Le bassin d'Arcachon concentre les plus fortes hausses

Les prix des maisons anciennes ont augmenté sur les 12 communes les plus chères du bassin d'Arcachon, portant le prix médian à 422.000 euros. +16% à Gujan-Mestras, +19% à Andernos et +17% à Lège-Cap-Ferret, commune de Gironde où le prix médian des maisons anciennes est le plus élevé à 949.000 euros.

C'est également le secteur qui abrite la plus forte croissance des prix des appartements anciens sur toute la Gironde avec +15%, pour un prix autour de 5.500 du m². 34% des achats immobiliers sont réalisés par des acquéreurs de plus de 60 ans sur le bassin d'Arcachon.

Le Sud Garonne fait une percée

La hausse générale des prix dans le département de la Gironde est aussi largement portée par le Sud Garonne, qui regroupe notamment les villes de La Brède, Le Barp, Salles et Langon. Le secteur voit son prix médian  augmenter dans l'ancien avec +10% sur l'appartement (2020 euros/m²) et +13% (243.800 euros) sur la maison.

Des prix médians qui restent encore bien inférieurs aux moyennes girondines et confirment donc l'attrait d'un secteur offrant de plus grandes surfaces habitables. A l'image de La Réole, classée dans l'Entre-deux-mers mais à quelques kilomètres de Langon, qui connaît une hausse spectaculaire de 20% sur le prix médian des maisons anciennes. La commune se révèle largement attractive puisque ce prix ne s'élève qu'à 120.000 euros, presque deux fois moins que le prix médian de l'Entre-deux-mers.

Lire aussi 7 mnImmobilier : les villes moyennes ont-elles vraiment le vent en poupe autour de Bordeaux?

La croissance persiste sur Bordeaux Métropole

L'évolution sur les 28 communes de la métropole est conforme à la tendance girondine, avec +6% sur l'appartement ancien et +9% sur la maison ancienne. Le prix médian sur l'appartement ancien reste moins onéreux que la moyenne du département, avec 3.300 euros/m². Le prix médian d'une maison ancienne atteint en revanche le record de 375.000 euros, avec 508.000 euros pour Bordeaux (+8%) tout en haut du classement.

Dans cette catégorie, ce sont Le Bouscat, Saint-Aubin-de-Médoc et Talence qui courent derrière avec des prix médians compris entre 500.000 et 440.000 euros. La plus forte hausse est pour Gradignan avec +16% (417.000 euros).

Côté appartements anciens, Bordeaux affiche un nouveau record du prix médian avec  4630 euros/m² (+5%). Soit la deuxième métropole française la plus chère derrière Lyon et pour la deuxième année consécutive. Les villes de l'agglomération Eysines, Saint-Médard-en-Jalles, Burges et Bègles concentrent des hausses comprises entre 5 et 8% sur l'appartement ancien. Une dynamique que les notaires relient à l'impact des expérimentations de permis de louer mises en place sur la métropole.

"On pourrait penser que ce serait une contrainte. Mais si on regarde les communes où cela a été expérimenté comme Libourne ou La Réole, on voit que la qualité des logements augmente. Et donc que les prix de vente ont connu une hausse" a déroulé Me Delphine Detrieux.

Lire aussi 6 mnImmobilier : à Bordeaux, les prix décrochent de -3,2 % au second semestre

A Bordeaux enfin, le quartier Capucins-Victoire est celui qui connaît une des hausses les plus marquées sur le prix de l'appartement ancien (+7%). Il s'agit désormais du deuxième quartier le plus cher de la ville, derrière Hôtel de ville-Quinconces. "C'est très probablement dû à la pénurie de logements étudiants et à certains parents, du moins ceux qui le peuvent, qui optent carrément pour un achat" relèvent les notaires girondins.

Profil des acheteurs

  • La catégorie socio-professionnelle la plus représentée est celle des professions intermédiaires avec 29% des acheteurs. Au total, 78% des acquéreurs sont déjà originaires de Gironde. Les Franciliens représentent 7% des achats à Bordeaux métropole et 13% à Bordeaux. Enfin, la catégorie des 30-39 ans est celle qui réalise le plus de transactions avec 31% du total.

Lire aussi 5 mnImmobilier : hausse généralisée des prix en Gironde

6 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.