Réalisé par Cogedim, le nouveau siège de Groupama regroupera ses 730 salariés bordelais

Plus de 730 salariés emménageront d'ici fin 2022 dans le nouveau siège régional de Groupama, à Mérignac. A terme, plus d'un millier de collaborateurs travailleront dans cet immeuble de 15.000 m2 sur trois niveaux signé par Hubert Godet Architectes pour Cogedim. Très largement végétalisé, il combine lumière naturelle et quelques touches de matériaux réemployés.

4 mn

L'immeuble #Community se déploie sur 15.000 m2 sur trois niveaux à Mérignac.
L'immeuble #Community se déploie sur 15.000 m2 sur trois niveaux à Mérignac. (Crédits : Agence APPA)

Après seulement 18 mois de travaux, l'immeuble #Community a été inauguré, ce vendredi 15 avril, à Mérignac par les principales parties prenantes en présence d'Alain Anziani, maire de la ville et président de la Métropole. Porté et réalisé par le promoteur Cogedim, ce bâtiment sur trois niveaux a été acquis par la société de gestion d'actifs immobiliers Atream pour 60 millions d'euros. Et c'est le groupe d'assurance Groupama qui est locataire de 85 % des surfaces pour y regrouper à partir du mois de juin l'ensemble de ses équipes bordelaises aujourd'hui éclatées entre Mérignac, Bordeaux centre et Bordeaux lac.

Lire aussi 5 mnLe marché bordelais du bureau rebondit fortement au 1er trimestre 2022

Postes de travail en flex office

"Plus de 730 salariés rejoindront le site entre juin et décembre et nous devrions monter à plus d'un millier à terme. Compte tenu du télétravail deux jours par semaine, c'est le principe du flex office qui s'applique [sans bureau attribué à chaque salarié, NDLR], et 15 % des espaces sont dédiés aux salles de réunion. Une proportion qui pourra monter facilement jusqu'à 25 %", détaille Eric Donnet, le directeur général de Groupama Immobilier.

L'immeuble, en forme de H, se déploie sur 15.000 m2 sur trois niveaux adossés à un parking en silos de 500 places. Dès cet automne, il devrait être desservi par l'extension de ligne A du tramway vers l'aéroport. "Le bâtiment est conçu pour être découpable, adaptable et agile, chaque aile pouvant fonctionner de manière indépendante. Il fait la part belle aux espaces extérieurs et végétalisés sur 5.500 m2 et à la lumière naturelle", souligne Pascale Mongereau, la directrice immobilier d'entreprise de Cogedim pour l'ouest de la France.

Lire aussi 4 mnBordeaux Métropole : Spie Batignolles teste la mixité tertiaire place Ravezies

Végétalisation à tous les étages

Les plateaux de bureaux sont effet traversant et particulièrement lumineux grâce à de vastes baies vitrées et 250 m2 de balcons. Un toit terrasse de 450 m2 vient agrémenter le tout. "L'objectif est que les salariés puissent en permanence voir la lumière naturelle, le ciel, les arbres et le rythme des saisons, selon le principe de l'architecture biophilique", ajoute Frédéric Didier, architecte associé chez Hubert Godet Architectes.

Immeuble Groupama Cogedim

Les plateaux en open space sont très lumineux (crédits : Agence APPA).

"La biophilie c'est la connexion entre l'Homme et la nature", explicite Solène Burel, la directrice régionale du bureau d'études environnemental Sinteo. "Concrètement, l'idée est de faire perdurer la biodiversité avec le bâtiment grâce à différentes strates de végétalisation : espaces enherbés en pleine terre, façades et toitures végétalisées, nichoirs pour les oiseaux, etc."

Sur le toit de l'immeuble la végétalisation se traduit ainsi par un "brown roof" sur la moitié de la surface, soit 2.500 m2. "Ces sont des espaces naturels variés qui sont disposés pour recréer la biodiversité qui préexistait. On y trerouvera des insectes, oiseaux, reptiles, amphibiens et mêmes des poissons dans les bassins installés sur le toit", décrit Solène Burel.

Immeuble Groupama Cogedim

Les toits sont végétalisés sur plus de 2.500 m2. (crédits : Agence APPA).

Un toit végétalisé très épais qui fait aussi office d'isolation thermique. Sur ce plan, l'immeuble de bureaux décroche plusieurs certifications avec l'objectif d'avoir des performances thermiques 30 % plus vertueuses que la RT 2012 en vigueur jusqu'au 1er janvier dernier.

Premiers pas dans le réemploi

Cet immeuble neuf intègre également quelques briques de matériaux réemployés par le biais du "Booster du réemploi" lancé en 2020. 2.800 m2 de planchers réemployés sont fournis par Mobius Réemploi ainsi que près de 600 m2 de moquette et 85 m2 de carrelage et caillebotis. La moitié de la peinture utilisée a été fournie par l'entreprise bordelaise Circouleur. Enfin, "une partie du mobilier vient des forêts de pins des landes détenues par Groupama en Gironde et dans la région. Le bois est découpé à Cestas et les meubles sont assemblés à Bordeaux Lac avec une traçabilité du bois de chaque pièce", assure Eric Donnet.

Lire aussi 6 mnCoop & Bat se dote d'un siège social en paille et matériaux de récupération

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.