Le Lot-et-Garonne, futur Eldorado du Goji ?

 |   |  579  mots
Des baies de goji séchées
Des baies de goji séchées (Crédits : Didier Descouens / Wikipedia CC)
Le SIAL, Salon de l’industrie agroalimentaire qui a démarré hier à Paris, est un lieu idéal pour détecter les nouvelles tendances et innovations. Un exposant aquitain, le Lot-et-Garonnais, La Panacée des plantes, y présente ses innovations mais aussi ce qu’il espère voir devenir une nouvelle tendance : le développement de la culture de la baie de goji en Lot-et-Garonne. Son PDG a les marchés pour écouler 30.000 kg de cette baie originaire de l’Himalaya, considéré comme un trésor national en Chine. Il lui faut juste convaincre les agriculteurs de se lancer dans son exploitation.

Créée en 2007, après trois années de recherche et développement, par l'ingénieur agronome Nicolas Oger, la SAS La Panacée des plantes s'est spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d'aliments santé bio incorporant notamment des extraits de plantes.

"J'ai créé la société sur le concept de transformation de plantes médicinales que l'on retrouve dans beaucoup de produits alimentaires, raconte Nicolas Oger. Aujourd'hui, nous avons deux activités, la production de compléments alimentaires, des produits vitaminés, des nutriments dosables, et une production alimentaire comme les jus de superfruits bio, les fruits moelleux bio, les cocktails plantes et fruits bio..."

Des produits commercialisés sous la marque Fructivia, dans les magasins spécialisés bio et les pharmacies, en France où la société réalise 85 % de son chiffre d'affaires (1,3 M€) et en Italie, Bulgarie, Grèce. La Panacée des plantes commercialise aussi sa production Fructivia via son site de e-commerce : www.espritsante.com

Au fil du temps, la société, qui compte 10 salariés à ce jour et surfe sur une progression annuelle à deux chiffres de son activité, est devenu leader sur le marché français, voire même européen de la baie de goji bio. Cette baie, produite par un arbuste himalayen, le lyciet, fait l'objet d'une forte demande, "notamment en Chine, où la production bio est absente, et où cette baie est considérée comme un remède efficace contre le diabète, contre le vieillissement des cellules et renforçant les défenses immunitaires, explique Nicolas Oger. Un marché où nous commençons à décrocher des marchés et où nous souhaitons nous renforcer dans les années qui viennent".

En 2015, La Panacée des plantes participera à un important salon à Shanghai où elle espère marquer des points sur le plan commercial. En attendant, la société se mesure à un challenge de taille. Bien placée, pour évaluer l'intérêt du marché pour la baie de goji, La Panacée des plantes, en partenariat avec Invenio, centre de recherche et d'expérimentation de la filière fruits et légumes, a planté, il y a quatre ans, 2.000 lyciets en Lot-et-Garonne.

Potentiel commercial

"Le résultat, après un beau travail réalisé par Invenio sur les boutures, est excellent. La plante, habituée à des climats hostiles, s'adapte quand même parfaitement au climat et au sol du Lot-et-Garonne. L'arbuste produit entre 3 et 6 kg de baies en fonction de son âge et la valeur nutritionnelle de la baie obtenue en Lot-et-Garonne est la même que dans l'Himalaya et en Chine."

Cet arbuste et ses fruits pourraient représenter un bon relais de croissance pour l'agriculture du département selon Nicolas Oger.

"Désormais, nous lançons un appel à candidature. Nous cherchons des agriculteurs souhaitant planter des arbustes. Nous avons d'ores et déjà les marchés pour en écouler 30.000 kg par an !"

Une production à forte valeur ajoutée est donc potentiellement intéressante. Généralement, la baie de goji bio séchée est vendue environ 50 euros le kilo.

Sans attendre le développement, espéré, de la culture de l'arbuste en Lot-et-Garonne, Fructivia présente en ce moment le fruit des premières récoltes expérimentales lors du SIAL. Pour marquer le coup, la société agenaise a décidé d'innover en révélant au marché une première mondiale, une confiture allégée aux baies de goji.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2017 à 8:09 :
Bonjour je suis agriculteur dans le 11 (les collines de la Piège),je souhaiterais avoir plus d'informations pour un coût hectare.
Sachant que les sols sont argilo-calcaire.
Bonne réception . A l' attente d' une réponse.
Merci.
a écrit le 31/05/2017 à 21:16 :
bonsoir je suis agriculteur en dordogne et je souhaite avoir des informations sur les baie de goji
merci de votre reponse
a écrit le 10/05/2017 à 11:25 :
Je suis agriculteur déclaré en 82000 ,et dispose de 3 ha disponible, je souhaite avoir des infos complémentaires sur cette culture et les conditions economiques de cette production .me contacter par mail .
Par avance merci
a écrit le 14/02/2017 à 20:01 :
Bonsoir, est ce que votre appel à candidature est toujours d actualité? Je suis dans le bazadais et aimerais bien me lancer. Merci par avance pour votre retour d information ou coordonnées
a écrit le 12/01/2017 à 20:10 :
souhaite avoir plus de renseignements pour diversifier mes cultures : vignes et oliviers.
a écrit le 29/11/2016 à 12:00 :
Bonjour, je suis interressé par la culture de baie de goji, et voudrais cultivé en haies, une partie de mon terrain . La Prévision environ de surface est de 5000 m2 . Merci
Réponse de le 04/12/2016 à 19:09 :
Bonsoir, je suis agriculteur dans le Lot et Garonne et serai intéressé par la culture du Goji pour une surface de 3.5 ha.

Cordialement
a écrit le 24/11/2016 à 13:22 :
Bonjour,

Merci pour ce bel article, plein d'espoir et d'informations.
Je rêve d'intégrer un projet innovateur et prometteur, pour l'agriculture et la culture française, tel que celui là.
Avec qui puis je échanger et me renseigner sur ce sujet?
Je m'intéresse également à la culture d'argousier.

A tous ceux qui veulent échanger et partager sur ces sujets.
N'hésitez pas!

Adrien Sagory
a écrit le 31/10/2016 à 14:31 :
Je suis dans le 24700 nous avons achete une ancienne ferme qui n'a pas ete cultivee depuis plusieurs annees.

Je serais interesse de cultiver de la baie de goji.

Puis-je avoir un numero de telephone pour pouvoir pour parler.

Merci et cordialement.
a écrit le 13/09/2016 à 12:07 :
Bonjour
Nous sommes propriétaire d'une parcelle agricole en Dordogne du côté de salât et serions éventuellement intéressé par la culture de la baie de goji
Pensez-vous que cela soit possible ? Quelles démarches administratives devons-nous réalisées pour se lancer dans un tel projet ?
qui devons nous convaincre dans la région ? avez-vous des contacts qui pourrait nous conseiller ?
Merci d'avance pour votre retour.
a écrit le 31/10/2015 à 19:00 :
Bonjour,

Nous avons fait une petite exploitation de goji il y a trois ans. Première recolte cette année plutot petite et avec des fruits petits. J'ai entendu dire qu'il existait une variete de goji plus gros pourriez-vous me renseigner et me dire eventuellement où je peux en trouver. Nous habitons le limousin.

Cordialement
a écrit le 20/10/2014 à 16:58 :
ça devrait intéresser beaucoup d'agriculteurs vu la valeur ajouté et ce label bio "organic" international appliqué dans le monde entier !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :