Le port de Bordeaux se lance dans le biométhane

 |   |  269  mots
Vue du terminal portuaire de  Bassens, à l'aval de Bordeaux.
Vue du terminal portuaire de Bassens, à l'aval de Bordeaux. (Crédits : PAT-GPMB)
La future unité de biométhanisation bordelaise sera construite par Cap Vert Energie et s'inscrit dans le projet de port à énergie positive.

Avec l'annonce de l'installation d'une unité de biométhane dans son périmètre portuaire, le Grand port maritime de Bordeaux a peut-être remué des souvenirs encore sensibles chez certains des responsables politiques et patronaux qui s'étaient battus pour pouvoir assurer la construction en 2008 d'un port méthanier au Verdon. A part le méthane, les deux projets n'ont rien en commun. Alors qu'il s'agissait de ramener le méthane de sa forme liquide à gazeuse dans le premier projet, avec la création d'un véritable terminal méthanier à l'échelle interrégionale, l'objectif est désormais de créer une unité de biométhanisation. Ce projet va être mené grâce au partenariat signé en octobre par le GPMB avec la société Cap Vert Energie, basée à Marseille.

Cette dernière développe des unités de production en solaire, biogaz et hydroélectricité. Ce partenariat s'inscrit dans le cadre du projet Peepos (port à énergie positive) lancé par la direction du port dans le cadre de la transition énergétique. Cap Vert Energie, qui intervient aussi à l'étranger, entend structurer une filière biogaz en France et atteindre une puissance installée de 18 MWe d'ici 2022, représentant le recyclage annuel de 600.000 tonnes de déchets organiques. Le GPMB précise que le biométhane sera réinjecté dans le réseau de transport et directement valorisé pour les usages les plus proches (process industriels, mobilité verte). Le port, dont les infrastructures s'étendent sur une centaine de kilomètres, ne précise pas encore où sera développé ce projet de production de biométhane.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2017 à 18:26 :
D'où viennent les déchets.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :