Eurovia lance sa marque d'économie circulaire Granulat + en Nouvelle-Aquitaine

 |  | 568 mots
Lecture 3 min.
La plateforme de transformation et de valorisation de Granulats + monte ne puissance à Chaptelat.
La plateforme de transformation et de valorisation de Granulats + monte ne puissance à Chaptelat. (Crédits : Corinne Mérigaud)
Leader national du recyclage et de la valorisation des matériaux Eurovia, filiale de Vinci, déploie sa nouvelle entité Granulat + sur ses différents sites de Nouvelle-Aquitaine. Après Bordeaux, c'était le cas, le 23 février à Chaptelat en Haute-Vienne, l'une des six carrières régionales exploitées par Carrières de Condat, entité d'Eurovia

Que faire des millions de tonnes de déchets de chantiers générés par le BTP, l'industrie ou le secteur ferroviaire ? Eurovia, filiale de Vinci, propose désormais une solution vertueuse en déployant, au niveau national, sa nouvelle marque Granulat +. Située aux portes de l'agglomération de Limoges, la carrière de Chaptelat a commencé sa diversification dès 2015 en accueillant une plateforme de transformation et de valorisation de déchets de chantiers. Une fois collectés, triés et broyés, ils sont concassés pour être recyclés sous forme de granulats, ce qui représente une production dépassant 25.000 tonnes par an.

Lire aussi : Vinci dévoile en Gironde le 1er km de route issue de 100 % de matériaux recyclés

"Le granulat est extrait des carrières sous forme de sable et de graviers, ce matériau permet de construire des routes ou des bâtiments", précise Benoît Weitel, animateur de la marque. "C'est la deuxième ressource la plus consommée à raison de six tonnes par habitant et par an. Grâce à la collecte des déchets inertes de BTP, de l'industrie ou du ferroviaire, la spécificité du site de Chaptelat, nous substituons des granulats naturels extraits de nos carrières à des matériaux recyclés passant ainsi d'une économie linéaire à une économie circulaire."

Objectif doubler la production en 2030

Eurovia mise désormais sur le concept vertueux des 3R « réduire, réutiliser, recycler ». Sur ses 130 sites de recyclages répartis en France, la production de granulats recyclés dépasse aujourd'hui huit millions de tonne avec l'ambition de doubler ce tonnage d'ici 2030. "Il faut qu'on accélère pour accueillir plus de déchets inertes afin de produire deux fois plus", ajoute-t-il. La loi de transition énergétique pour la croissance verte du 17 août 2015 va dans ce sens en incitant les professionnels du BTP à utiliser jusqu'à 50 % de matériaux recyclés mais elle a été peu suivie d'où un renforcement des obligations avec la loi de lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire du 10 février 2020. "L'évolution sociétale, le changement culturel et la nouvelle génération font avancer les choses constate-t-il, les demandes concernent en premier les produits issus de l'économie circulaire". La marge de progression est cependant importante en Nouvelle-Aquitaine car, sur une consommation de granulats de 38,5 millions de tonnes, seulement 2,5 millions sont issues du recyclage.

Lire aussi : Quels enjeux pour Granulat +, l'innovation économie circulaire d'Eurovia ?

"En Haute-Vienne, le gisement est modeste avec 740.000 tonnes de déchets inertes contre un total de 13 millions de tonnes au niveau régional", précise Hugues Berbey, directeur développement carrières et matériaux. Le site de Chaptelat s'est plus particulièrement spécialisé dans la valorisation des déchets issus de l'activité ferroviaire avec notamment 20.000 traverses en béton concassées chaque année ainsi que du ballast usagé. Les nouveaux matériaux ont été employés pour rénover la ligne SNCF Paris-Toulouse. Enfin, pour limiter son empreinte carbone, les camions d'Eurovia pratiquent le double fret sur tous les sites Granulat+, déchargeant les déchets inertes collectés sur les chantiers pour repartir chargés de matériaux recyclés et naturels.

Vinci Eurovia Granulat

Les représentants de Granulats+ défendent une nouvelle forme d'économie circulaire adaptée aux déchets de chantiers. (Crédit : C. Mérigaud)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :