A Bordeaux, Suez Environnement plus fort en "smart water"

 |  | 658 mots
Lecture 3 min.
Philippe Maillard, directeur général de la gestion de l’eau à Suez Environnement et directeur général adjoint Europe
Philippe Maillard, directeur général de la gestion de l’eau à Suez Environnement et directeur général adjoint Europe (Crédits : Agence Appa)
Philippe Maillard, directeur général de la gestion de l’eau à Suez Environnement, directeur général adjoint Europe, était ce matin à Mérignac où il a inauguré le quatrième centre Visio du groupe en France, devant un public d’élus locaux. Avec Visio, Suez Environnement peut intervenir encore plus vite en cas de fuite.

Grégoire Maës, nouveau directeur régional Bordeaux Guyenne de Suez Environnement, est tout d'abord intervenu pour souligner que les investissements du groupe dans l'innovation permettent de répondre aux attentes "de toutes les collectivités qui nous font confiance" et qu'il est important d'être au côté de l'écosystème local, "French Tech nous y sommes" a-t-il observé. Dans son périmètre Bordeaux Guyenne, Suez Environnement (733 collaborateurs) rayonne sur quatre départements : Dordogne, Gironde, Charente, Charente-Maritime, distribue l'eau potable à plus de 1,1 million d'habitants et dépollue les eaux usées de 415.793 habitants. Centre de pilotage à 360° du service de l'eau ou d'assainissement, Visio à Mérignac s'appuie sur une équipe de 48 personnes et plusieurs applications, dont le logiciel Aquadvanced est un peu l'épine dorsale.

"Tout sur mes services"

"Pour obtenir cette vision à 360°, il a fallu développer des outils informatiques intelligents. Nous faisions aussi de la gestion à distance auparavant, mais avec les systèmes experts - les smart technologies -, qui permettent de modéliser les situations et d'anticiper les événements, nous avons changé de dimension" prévient Philippe Maillard.

Le directeur général a ensuite précisé que Visio était également un outil de partage de l'information, avec le portail "Tout sur mes services", ouvert aux collectivités et aux particuliers. Nombre et type de chantiers qui concernent la commune, avec notamment un état détaillé sur les travaux prévus, en cours, réalisés : cette application semble avoir séduit les élus qui ont suivi la démonstration proposée par Suez Environnement. Côté suivi de la consommation, une équipe du centre Visio suit par exemple en continu, par le biais de capteurs, l'approvisionnement et la consommation en eau potable des habitants couverts par le réseau géré par le Syndicat d'alimentation en eau de Carbon-Blanc, commune de Bordeaux Métropole.

Se développer au-delà de l'eau

Quand les courbes d'approvisionnement et de consommation d'eau ne sont plus en phase, le risque qu'il y ait une fuite devient très important. Un risque que d'autres paramètres vont venir confirmer ou infirmer. Avec [email protected], pour Contrôle et localisation automatique des interventions avec réclamation eau, une application conçue à Bordeaux, le centre Visio est capable de caractériser et de géolocaliser les problèmes.

Une équipe analyse les alarmes qui proviennent du terrain et propose une réaction adaptée à chaque cas. "75 % des opérations sont couvertes par cet outil : il y a beaucoup d'expertise derrière le geste banal d'ouvrir le robinet, avec des équipes mobilisées 24 heures sur 24" relève Philippe Maillard. Cette accumulation de compétences dans les technologies de communication intelligente, devrait permettre au centre Visio de Mérignac "d'évoluer vers le développement d'aides aux villes et aux territoires : pourquoi ne pas raccrocher ce système à 360° avec la mesure de la qualité de l'air ou la gestion des déchets ?, nous devons aller au-delà de nos activités traditionnelles, vers le multiservice" annonce Philippe Maillard.

25 % de compteurs intelligents

L'innovation dans le "smart water" (technologies intelligentes au service de la gestion de l'eau) "reste un axe stratégique pour le groupe : nous y mettons les moyens, ce qui nous a conduit à racheter une petite entreprise innovante de Nouvelle-Zélande en gestion de l'eau, souligne le directeur général, qui ajoute qu'avec ces techniques il s'agit de détecter plus vite les fuites et à réduire la consommation d'électricité, tout en développant de nouveaux services comme les compteurs intelligents, qui alertent en cas de fuite" et sont installés à la demande du délégataire. Actuellement, 25 % des collectivités clientes de Suez Environnement sont équipées de tels compteurs. Philippe Maillard en a profité pour confirmer que Bordeaux Métropole, où Suez Environnement a en particulier développé le système expert de gestion des eaux pluviales et usées Ramses, reste un client très important.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :