Bordeaux : la toiture de la gare Saint-Jean sous l’œil d’un drone

 |   |  181  mots
L'inspection du toit par un drone permettra de détecter une usure prématurée sur les couvertures ou bien sur les descentes des eaux pluviales.
L'inspection du toit par un drone permettra de détecter une usure prématurée sur les couvertures ou bien sur les descentes des eaux pluviales. (Crédits : ML)
Un drone de la SNCF survolera les 27, 28 et 29 mai la gare de Bordeaux Saint-Jean pour réaliser une cartographie complète des installations présentes sur la toiture.

C'est une première en Aquitaine : la SNCF va utiliser un drone les 27, 28 et 29 mai pour survoler la gare de Bordeaux Saint-Jean. L'objectif est de réaliser une cartographie complète des installations présentes sur la toiture. Avec l'accord de la municipalité, de la préfecture et  de la Direction générale de l'aviation civile, Philippe Bortolussi, ingénieur construction et expert près la cour d'appel de Bordeaux, va faire voler son drone dans des zones difficiles d'accès à l'homme.
Ce processus se déroulera en trois étapes : la première veillera à la sécurisation de l'espace d'envol, la seconde s'attachera au bon déroulement du 1er vol au-dessus de la gare, et la dernière mettra en œuvre les survols de la gare. Ces clichés serviront notamment à connaître l'emplacement précis de l'ensemble des matériels situés sur le toit de la gare et à visualiser toutes les faces de la toiture. Cette opération permettra de détecter une usure prématurée sur les couvertures ou bien sur les descentes des eaux pluviales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :